Catégorie : Autre

En quoi la composition musicale joue sur l’estime de soi

J’ai appris qu’il y avait une journée internationale de l’estime de soi.  J’ignorais que ça existait!  Ma collègue Geneviève du blog Passez à l’action a décidé d’organiser un « carnaval d’articles » sur le sujet.  Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

 

Quel lien entre composer une chanson et l’estime de soi?  Plus que vous pensez.  Pour parler de ma vie personnelle, j’ai souvent manqué d’estime en moi-même.  Je ne me trouvais pas bon, je n’accomplissais rien, je me m’accomplissais pas…  Bref, c’est un petit résumé de mon adolescence.  Ça peut sembler cliché, mais c’est mon histoire.

 

Quand j’ai commencé à jouer de la musique, je ne faisais que des covers.  Je ne tentais pas d’improviser rien ou d’essayer de quoi de nouveau.  Mon apprentissage était by the book.

 

Puis, un jour avec Guitar Pro, j’ai commencé ma première chanson (qui était affreuse!!).  Mais à l’époque, je trouvais ça pas mal.  Même si Youtube et mon entourage n’approuvait pas trop…  Alors, j’ai continué mes recherches pour faire de quoi de meilleur.  J’ai appris les accords, les gammes, l’harmonisation, les progressions, le rythme, etc.  Bref, tout ce que vous pouvez trouver sur ce site!

 

Chaque chanson que j’écrivais (et que j’écris aujourd’hui), j’essaie de me surpasser.  J’apprenais constamment.  Résultat?  Ce blogue que vous lisez en ce moment, une trame sonore, des clients contents, et mon petit studio chez moi!

 

Où je veux en venir avec l’estime de soi?  Composer une chanson reste une épreuve, une création de notre être.  Quand on écrit une chanson, on fait face à de l’inconfort (surtout quand c’est notre première!) car on a peur que ce ne soit pas bon, que ce ne soit pas populaire et ainsi de suite!  Mais quel est le plus important?

 

Vous avez terminé votre chanson!  Vous avez réalisé quelque chose!  Vous étiez conscient de vos peurs et vous avancez malgré tout!  Même si ce n’est peut-être pas le résultat espéré, vous avez accompli quelque chose!  C’est là que votre estime s’améliore!  Car vous vous dites : Hey!…  C’était pas si pire que ça finalement…  Je peux en faire d’autres!

 

Connaitre vos craintes et vos peurs et continuer d’avancer, voilà une belle façon de booster votre estime personnelle!  Voir comment ce n’était pas si pire va vous motiver à sortir de votre zone de confort pour y apprendre de nouvelles choses!  Alors, allez apprendre la théorie et d’autres techniques de compo!!

 

Félicitez-vous et récompensez-vous quand vous finissez votre chanson et que vous la trouvez bonne!  Vous méritez de vous dire : Je suis bon! Sans être arrogant!  Soyez fier de la personne que vous êtes et apprenez à vous surpasser et à devenir meilleur à chaque album, chaque morceau, chaque partie que vous écrivez!!

 

J’ai peut-être l’air d’un coach de motivation un peu cliché, mais tout ce que vous avez lu est basé sur mon expérience personnelle.  Risquer et se lancer est extrêmement difficile, surtout quand on se fait décourager par notre entourage et qu’on n’a pas confiance en soi…  Mais personne ne peut créer votre premier morceau à votre place.  C’est vous qui l’écrivez!  Il y a un début à tout et vos mini-accomplissements et succès vont vous faire avancer.

 

Donc, oui, écrire une chanson est un gros processus qui fait peur, mais c’est à la fois un accomplissement.  Alors, soyez fiers de ce que vous faites!  On ne sait jamais où ça va vous mener et c’est ça les grandes surprises dans la vie!

 

D’ailleurs, si vous voulez m’envoyer vos chansons que vous êtes fier, allez-y!  Ça me fera plaisir de vous écouter!

Comment booster sa productivité en 10 moyens

Je parle de productivité!  Être productif, faire quelque chose!  Vous voyez le genre?

 

Je sais ce que vous allez me dire : “OK Bruno, mais quel rapport avec la composition musicale?”

 

Justement!  Le processus de composition d’un morceau peut prendre quand même pas mal de temps si on compte plusieurs étapes (ex. : inspiration, recherches, écriture, enregistrement, mixage, mastering).  Donc, au final, une pièce de 4 minutes peut être entre 2 et 5 heures à faire si on compte tout ça.

 

De plus, quand vous saurez vous organiser pour composer, votre travail ne sera que plus facile!  J’ai quelques astuces en banque à vous présenter.  Au final, ces 10 moyens vont vous aider à être plus productif!  Donc, pigez ce qui vous plait! Clignement d'œil

 

Un bureau bien organisé!  Non, je n’ai pas de dactylo!

bureau productif

 

  • S’organiser une liste de choses à faire : Communément appelé une to-do list en anglais, il s’agit d’une liste des choses à accomplir.  Parfois, ces tâches comportent des trucs de la vie de tous les jours (ex. : aller faire l’épicerie) à des choses plus importantes (ex. : prendre rendez-vous chez le dentiste) en passant des points qui touchent des projets personnels (ex. : finir telle chanson, peinturer une toile, construire le balcon).  Donc, cette liste peut se remplir assez vite!  Elle est efficace dans la mesure que nous avons plein de choses à penser en même temps et que nous pouvons perdre des bouts!  Donc, prenez l’habitude de noter un truc à quoi que vous pensez et qui doit être fait!  Pour noter, un fichier Word, un Post-it ou un enregistreur peuvent être efficace!  De plus, si jamais vous vous demandez quoi faire de votre journée, votre to-do list peut vous rafraichir la mémoire!

 

  • S’établir des buts quotidiens : Pour être plus productif (et poursuivre avec l’idée de la to-do list), vous n’êtes pas obligé d’accomplir les 20 points différents que vous avez noté dans la même journée!  Au contraire, si ce sont des trucs qui peuvent être faits dans l’heure qui suit, faites-le!  Ou encore, établissez votre un plan de match afin de pouvoir accomplir une tâche importante pour votre journée!  Si jamais elle n’est pas finie, pas de panique!  Dites-vous qu’au moins, vous avez mis en marche une chose qui devait être faite! Clignement d'œil

 

  • Faites le pire en premier : Ça, c’est pas toujours évident!  Quand on doit faire de quoi qui ne nous plaît pas, c’est pas cool!  Vous savez pourquoi?  Parce que ça vous pousse à sortir de votre zone de confort!  Toutefois, je tiens à changer votre perception là-dessus.  Quand vous ne connaissez pas quelque chose, vous ne vous aventurez pas (ex. : écrire des paroles!!).  Je peux vous dire un truc : Sortir de sa zone de confort ne signifie pas faire quelque chose qu’on n’aime pas, ça signifie faire quelque chose qui nous tente, mais qui nous fait peur en même temps.  Cette phrase-là, je veux que vous la graver à tout jamais dans votre tête car elle veut tout dire!!  Peu importe ce qui vous faites peur (approcher une fille, investir en bourse, écrire des paroles, chanter devant une audience, démarrer une entreprise), faites-le!  Si vous réussissez, félicitations!  Si vous vous trompez, ce n’est pas la fin du monde!  Vous êtes là pour apprendre et vous trouverez inconsciemment des moyens pour vous améliorer!  Tout ça pour dire qu’une fois que le pire est fait, tout semble plus simple! Sourire

 

“Sortir de sa zone de confort ne signifie pas faire quelque chose qu’on n’aime pas, ça signifie faire quelque chose qui nous tente, mais qui nous fait peur en même temps. “

 

  • Profiter des moments où vous avec le plus d’énergie : Pour être productif, il faut qu’on aille de l’énergie, n’est-ce pas?  Matin?  Après-midi?  Soir?  La nuit peut-être?  Voyez quand vous vous sentez le mieux!  Il ne sert à rien de faire des choses très demandant si le soir, vous êtes du genre à ne rien faire!

 

  • Limiter les interruptions : Ce que j’attends par interruptions sont “les choses qui vous distraient”.  Comme quoi?  Le téléphone, Facebook, qui est ouvert, la TV qui joue, la radio allumé, etc.  Au final, des moyens de communication et de distraction!  Si vous écrivez 2 lignes et que vous consultez votre Facebook à regarder des vidéos que tout le monde se fait taguer ou les fameuses vidéos de chats de Youtube, ce n’est pas très productif!  Fermez ces appareils qui prennent votre temps!

 

  • Se mettre un temps prédéterminé : Il est possible que votre temps soit limité pour X raisons ou encore que certaines circonstances fassent que vous devez laisser une tâche.  Dans ce cas, mettez-vous quelques minutes ou une heure fixe à faire vos trucs!  Comme ça, vous avancerez dans votre to-do list, même si vous n’avez pas pu finir à temps!  La vie a son lot d’imprévus, hein?

 

  • Faire le lève-tôt : Bon, je sais, c’est pas tout le monde qui aime se lever tôt…  La grasse matinée, c’est bien parfois, mais en permanence?  Pas sûr…  Quand vous vous réveillez le matin, levez-vous en premier!  Pas de “Je regarde le plafond pendant 20 minutes avant d’ouvrir mon cellulaire et checker Twitter pendant 15 minutes”!!  Une fois, par la suite, à vous de déjeuner, faire de l’exercice, vous coulez de l’eau et un café et ensuite, vos tâches quotidiennes!  À 8h ou 9h, vous pouvez avoir accompli ce que 80% des gens ne sont pas capables de faire le matin car ils dorment jusqu’à midi!!

 

  • Gérer son agenda : Je refais un autre parallèle avec la liste de choses à faire.  Si vous avez des rendez-vous, des rencontres, des meetings, il est important de les prendre en note!  Ça va de soi!  Mais avoir un agenda peut vous servir également à mettre une date fixe pour accomplir vos tâches.  Si, par exemple, vous avez un contrat pour composer une chanson et qu’on vous a donné 2 semaines pour la faire, notez-le!  Les deadlines vont vous aider à accomplir les tâches prioritaires!

 

  • Le principe de Pareto : Vous avez de nombreuses choses à faire.  Mais une partie peut avoir un effet plus important que d’autres.  Genre 20%?  C’est là, le principe de Pareto, ou si vous préférez la loi du 20/80.  20% d’efforts pour 80% de résultats.  C’est une méthode de productivité absolue chez les entrepreneurs!  Il serait très long pour moi présenter cette loi, mais je vais rester le plus simple.  Si je peux faire un lien avec la composition, 20% des efforts mis pour écrire ta chanson provoqueront 80% du résultat.  Autant une structure utilisée à 80% du temps, que 80% des accords utilisés!  Au final, si vous vous cassez trop la tête à vouloir faire la chanson parfaite, reste avec la base car 80% des chansons écrites n’ont pris que 20% du temps à faire!

 

  • Effectuer une diète médiatique : Drôle de terme, pas vrai?  Je reviens à limiter les interruptions!  Les médias d’aujourd’hui (Télévision, journaux, radio, Facebook, etc.) prennent beaucoup de notre temps!  En plus, ils diffusent des messages de masse qui provoquent des idées préconçues.  Ce n’est que du sensationnalisme!  En limitant les nouvelles, la télé et les vidéos de chats sur Facebook, vous serez plus porté à faire vos projets!  Et aussi, vous ne vous laisserez plus affecté par des messages vides!  Donc?  Vous serez plus productif!

 

Conclusion

Même si ces règles n’avaient pas un lien connexe avec la musique, il est très possible d’appliquer ça à vos séances de composition!  Exemple, une diète médiatique pour vous défaire des idées préconçues sur écrire une chanson, fermer son cellulaire pendant une heure pour composer, écrire un nouveau passage par jour, se donner 2 semaines pour finir sa chanson et j’en passe!

Avez-vous des astuces que vous prenez pour être plus productif?  Écrivez-moi le tout dans les commentaires! Clignement d'œil

https://www.bloomberg.com/view/articles/2017-05-15/how-to-boost-productivity-and-make-it-last
http://www.lifehack.org/articles/productivity/33-rules-boost-your-productivity.html
http://www.hongkiat.com/blog/how-to-boost-productivity/
http://heureux-dans-sa-vie.com/la-zone-de-confort/
http://www.humeur-piano.com/loi-des-80-20/
http://musicienrebel.fr/loi-pareto-20-efforts-80-resultats/
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...