Category Archives for Composition

70 sujets à aborder pour des chansons

En plus de composer de la musique, je reçois différents courriels de personnes qui me donnent des idées pour des paroles de chansons.  J’adore lire tout ça!

Mais tout ça m’a mené à une réflexion : C’est quoi les sujets de chansons qui reviennent le plus souvent?

Alors, je me suis penché sur le sujet, j’ai regardé mes premières compositions en plus de faire des recherches dans les palmarès.  Donc, je vous présente les 70 sujets de chansons les plus abordés!

 

70?!  C’est une blague?!

 

Oui, 70, c’est vrai que ça fait beaucoup…  Mais je peux regrouper 7 catégories d’idées :

  • L’amour
  • Tristesse et dépression
  • Haine
  • Danse
  • Politique
  • Choses bizarres
  • Personnage historique

En fait, une étude a été effectuée dans le Journal of Advertising Research qui a regardé les chansons des 60 dernières années dans le Billboard’s Hot 100.  Parmi les plus populaires, la rupture revient le plus souvent.  Ensuite, vient la nostalgie, la rébellion pour finir avec l’inspiration et l’aspiration.  Je vous poste le lien de l’étude ici.  C’est en anglais.

Donc, pour faire partie du Billboard, il faut parler de « perte, désir, aspiration, rupture, douleur, nostalgie et inspiration ».  Ça a l’air cliché, pas vrai?

 

Où sont les 70 sujets de chansons?

Oui, bon, je reviens au sujet que je parlais!

À défaut de paraître dans le Billboard, vous voyez que pour faire une chanson du style « pop », il vous suffit de choisir un sujet qui vient prendre l’audience par les émotions.

Donc, pour chaque catégorie, j’ai décidé de vous élaborer le plus d’idée de chanson possible.  Certaines risquent de vous être familières! 😉

Amour

  1. La première rencontre
  2. Ce qu’elle nous fait vivre
  3. L’ascension de votre amour
  4. L’amour rend aveugle
  5. Pourquoi tu m’aimes?
  6. Oh Baby
  7. Le futur de notre couple
  8. Faire l’amour
  9. Comment je me sens contre toi
  10. Tu me manques quand tu n’es pas là

 

Tristesse et dépression

  1. Je ne sais plus où je vais
  2. Rupture
  3. La solitude
  4. Ne pas être aimé
  5. Intimidation
  6. Passé difficile
  7. Relations avec les parents difficiles
  8. Relations avec les proches difficiles
  9. Je ne m’aime pas
  10. Conditionnement négatif

 

Haine

  1. On m’intimide
  2. Je vis une situation d’impuissance
  3. L’injustice autour de moi
  4. Je déteste mon travail
  5. Je déteste mon couple
  6. L’être humain est horrible
  7. La haine envers une personne spécifique
  8. Je n’ai pas le choix
  9. Fuck my life!
  10. Crise de colère

 

Danse

  1. Aller dans un club
  2. Faire le party
  3. Ne pas arrêter la musique
  4. Bouger son corps
  5. DJ, montes le son!
  6. L’enfer du disco!
  7. Je vais survivre!
  8. Danser pour séduire quelqu’un
  9. Faire un strip-tease
  10. Danse, danse!

 

Politique

  1. Un politicien
  2. Prendre pour un parti politique
  3. L’hypocrisie des politiciens
  4. Promesses politiques
  5. Conflits entre présidents
  6. À quand le changement?
  7. Manifestation
  8. Gouvernement qui gouverne
  9. Système de santé
  10. Paradis fiscaux

 

Choses bizarres

  1. Une poignée de porte
  2. Un bar gai
  3. La danse du saumon
  4. Être une poupée Barbie
  5. Être bleu
  6. Crayon, pommes, ananas
  7. Satan m’a donné un taco
  8. Faisons comme au Canal Découverte
  9. La mère de Stacy
  10. Glace, Glace bébé

 

Personnage historique

  1. Charles Manson
  2. Jack L’Éventreur
  3. Hannibal Lecter
  4. Jesse James
  5. Saddam Hussein
  6. Kim Jong
  7. Ben Laden
  8. Adolf Hitler
  9. John F Kennedy
  10. Michael Jackson

 

Conclusion

Oui, je dois avouer que les sujets de chansons sont très larges et dépend de chaque artiste.  De plus, tous les musiciens et paroliers ont une interprétation différente des 7 catégories.  Résultat, l’inspiration est différente d’une personne à une autre.  Donc, l’originalité est de mise!

Mais qu’importe, le moyen que vous choisirez, l’important est de créer une chanson qui représente votre idée!  Voici quelques conseils pour l’inspiration!

Et vous?  Quel sujet vous abordez le plus en chanson?  Écrivez-moi tout ça en dessous!

Comment utiliser la modulation en 2 conseils


Il peut être agréable de faire sa chanson, mais restrictif!

On a une tonalité à « respecter », des accords à appliquer… Mais si je vous disais qu’il existe une façon de changer de tonalité sans scrapper le reste de son morceau? Et oui, ça existe! On appelle ça la modulation!

Cette technique demande une certaine expérience au niveau théorique car ça demande à jouer avec les cadences et autre concept théorique! Alors, je vous invite à vous faire un petit récapitulatif si c’est loin en mémoire!

Toute la théorie musicale de ComposerSimplement!

Définition de la modulation

Avant de savoir moduler correctement, encore faut-il savoir harmoniser correctement! Oui, un petit rappel en cliquant ici!

C’est fait? Très bien!

Même si harmoniser sa chanson reste une bonne manière d’avoir une chanson qui tient la route, elle peut faire preuve de limitation dans la mesure que ce sera toujours les même notes!


« Oui Bruno, mais tu passes ton temps à dire de rester simple! »

Je sais… Je fais moi-même preuve de contradiction… Mais pour avoir appris des chansons qui avaient des tonalités différentes en cours de route, je me suis dit pouruqoi pas!

Après tout, la musique est un art et l’art n’a pas de limites!

Donc, utiliser la modulation peut être une belle méthode pour diversifier sa chanson, de lui donner une autre identité! Parfait pour recapter l’attention de l’auditeur! Toutefois, soyez au courant de ce problème : la modulation peut être complexe car faire sonner 2 tonalités différentes parfaitement est difficile! C’est pourquoi je vous présente quelques procédures assez efficaces pour utiliser la modulation!

Moduler grâce aux gammes voisines et relatives

Une question qu’on doit se poser est : vers quelle tonalité je peux moduler? La réponse : N’importe quelle! Par contre, dépendant de votre gamme, moduler vers les gammes voisines sera sans doute plus facile!

cycle-des-quintes-simplifi2_thumb

Oui, je pense que vous êtes habitués de voir ce cycle des quintes, non?

Bref, disons que vous jouez dans la gamme de Sol Majeur. Voici les notes :

Sol-La-Si-Do-Ré-Mi-Fa#-Sol

 

Vous décidez de prendre La Majeur comme gamme modulée. Voici les notes.

La-Si-Do#-Ré-Mi-Fa#-Sol#-La

2 notes de différence! Pas trop mal, hein?

En fait, il n’y a rien de plus simple et facile que de choisir une gamme voisine pour la modulation!
Vous voulez de quoi d’encore plus facile? Les gammes relatives! Ce sont exactement les mêmes notes!

Comment faire une transition douce?

Je parle transition douce une transition qui sonnera plus subtile, qui ne perturbera pas trop l’oreille au point d’agresser votre audience! Par contre, il faudra être stratégique dans votre transition! Là-dessus, je peux vous donner 2 conseils :

  1. Utiliser les degrés V et I pour faire une modulation efficace
  2. Prendre des accords pivots (accords issus des 2 gammes sélectionnées)

Appliquons ensemble ces 2 conseils!

Vous êtes dans la gamme de Sol Majeur.

Votre progression d’accords est la suivante : I-IV-vi-V. Les accords donnent alors : G-C-Em-D

Pour passer à la gamme de La Majeur, modifiez la fin de votre suite d’accords pour donner : G-C-Em-E-A.

L’accord de Mi Majeur est le degré V de la gamme de La Majeur.

Désormais, vous pouvez jouer dans la gamme de La Majeur! L’enchaînement V-I est une cadence parfaite, l’idéal pour une modulation de gammes voisines! 😉

Pour les gammes relatives, je conseille de prendre les accords pivots, qui sont des accords que les 2 gammes relatives ont en commun. Les 2 gammes relatives que nous allons voir seront La Majeur et Fa# mineur. Voici tous les accords de chaque gamme.

  • La Majeur : A – Bm – C#m – D – E – F#m – G#dim
  • Fa# mineur : F#m – G#dim – A – B – C#m – Dm – E

 

Donc, les accords pivots sont : A – C#m – E – F#m – G#dim

Donc, vous pouvez jouer avec les accords pour mener à un changement de tonalité! Vous pouvez même ajouter la cadence parfaite de V-I.  Exemple :

Sans cadence parfaite : A – E – F#m – D (I – V- vi – IV)

                                   A – E – F#m – Dm (I – V – I – vi)

 

Avec cadence parfaite : A – E – F#m – D (I – V- vi – IV)

                                   A – E – E – F#m (I – V – V – I)

Conclusion

Donc, voilà ce que j’avais à vous présenter! Même si ce concept de modulation demande plus de connaissances et de pratique, je vous invite à l’essayer! Vous ne serez pas déçu! 😃 Avez-vous des expériences avec la modulation? Si oui, je vous invite à me les écrire ci-dessous!

Comment inclure une contre-mélodie dans ma chanson

Le plaisir d’avoir une belle chanson écrite par soi-même!  C’est assez gratifiant, pas vrai?
 
Par contre…  Vous avez l’impression d’avoir fait du copier-coller de vos sections…  Manque de variété et d’effet surprise, peut-être?
 
Je vous offre une solution à ce problème : rajouter une contre-mélodie!
 

Une quoi?

 
Contre-mélodie!  Il s’agit d’une 2e mélodie superposée sur la mélodie principale!  Vous vous demandez pourquoi?
 
Je serai cliché en vous disant pour la variété et la richesse de votre morceau, mais je vais vous faire un petit rappel sur les trucs qui font si votre chanson passe ou casse.
 
Le 4e élément est l’ajout de variantes de chaque section.  Au fur et à mesure que vous avancez dans votre compo, un 2e et un 3e couplet arrivent en plus du refrain pour la 2e ou 3e fois.  Toutefois, l’audience connait déjà l’ensemble du couplet et de refrain.  Donc, ce ne sera qu’un copier-coller!  Résultat : perte d’intérêt!  Alors, la contre-mélodie vient rajouter un effet de surprise et de nouveauté pour les oreilles!
 

Comment faire une contre-mélodie efficace?

 
Il est important de se rappeller que la contre-mélodie n’est pas seulement une partie harmonique pour la mélodie principale.  En fait, elle a le rôle d’une seconde conversation, d’une réponse à la 1ère mélodie.
 
Dans l’ensemble, vous pouvez créer votre contre-mélodie une fois la chanson terminée, dans l’étape de finition!  Donc, pour commencer, finissez d’abord votre chanson ou du moins, les section oû vous voulez rajouter une 2e mélodie.  Écoutez plusieurs fois votre section (qui a déjà des accords et une mélodie, bien sûr!) et laissez parler votre voix intérieure!  Pour les plus terre-à-terre, une contre-mélodie est plus efficace dans les moments oû la mélodie principale a de longues notes soutenues ou même des silences.  Profitez de ces instants!
 
Ajustez le rythme de votre contre-mélodie par rapport au reste!  Par exemple : priorisez les notes soutenues quand la mélodie principale est très active et à l’inverse, plus de place à la 2e mélodie quand la principale est moins présente!
 

La contre-mélodie en paroles

 
Pour plusieurs qui lisent ces lignes, vous vous demandez sans doute : « OK Bruno, mais tu parles juste d’instrumental depuis le début!  Est-ce que la contre-mélodie est valable pour des paroles? »
 
Je vous annonce que OUI!  Le principe pour écrire des paroles est le même que pour un instrument : vous placez les contre-paroles (oui, j’ai inventé le terme!) quand il y a moins de place au chant principal!
 
Besoin d’exemples?  Ça va me faire plaisir!
 
Pour ceux de mon âge, le « Tonight » dans le refrain de ce classique du Roi Lion! 😀
 
 
Le dernier refrain de « Easy Lover » de Phil Collins!
 
 
Les simples vocalises dans « September« !
 
 
Et puis, pourquoi pas!  20 chansons des années 80 avec des contre-mélodies!
 
 

Conclusion

 
Comme vous voyez, il n’est pas sorcier faire une contre-mélodie efficace!  Toutefois, il faut la placer à des moments statégiques de votre chanson!  Je suis sûr que vous pouvez y arriver!
 
Par ailleurs, faites-en un essai!  Si vous avez des extraits à m’envoyer, je serai ravi de les écouter!  Pour le reste, je suis disponible pour les commentaires et les questions! 🙂

3 rimes pour des paroles de chansons

***Cet article est un extrait de mon livre « Comment ComposerSimplement une chanson.***

Les rimes sont pratiquement essentielles à l’écriture des paroles.  En effet, dans la vie de tous les jours, il est plus facile de retenir les choses en faisant rimer.  C’est une superbe méthode pour avoir des paroles accrocheuses!

 

Il y a plusieurs méthodes pour faire rimer vos couplets et refrain.  Pour se faire, j’ai pigé dans le Top 50 des dernières années (et aussi dans ma banque de chansons personnelles) afin de trouver quelques exemples de rimes.  Alors les voici!

 

  • AAAA: Les rimes sont les mêmes dans toutes les phrases. Comme dans les chansons « Every Breath You Take » de The Police et « Party Rock Anthem » de LMFAO.

 

Every breath you take (A)

Every move you make (A)

Every bond you brake (A)

Every step you take (A)

 

Party rock is in the house tonight (A)

Everybody just have a good time (A)

And we gon’ make you lose your mind (A)

Everybody just have a good time (A)

 

  • ABAB: Une rime est présente sur la 1ère et 3 e phrase et elles sont entrecoupées d’une autre rime à la 2e et 4e phrase. Comme dans « I Want to hold your hand » des Beatles et « Human » de Rag’n’Bone Man.

 

Oh yeah I tell you somethin’ (A)
I think you’ll understand (B)
When I say that somethin’ (A)
I want to hold your hand (B)

 

Maybe I’m foolish (A)
Maybe I’m blind (B)
Thinking I can see through this (A)
And see what’s behind (B)

 

  • AABB: Une rime les 2 premières phrases et une autre pour les 2 dernières. Mes 2 exemples préférés sont « The Sound of Silence » de Simon & Garfunkel et « Right Here Waiting «  de Richard Marx.

 

Hello darkness, my old friend (A)
I’ve come to talk with you again (A)
Because a vision softly creeping (B)
Left its seeds while I was sleeping (B)

 

Wherever you go, whatever you do (A)
I will be right here waiting for you (A)
Whatever it takes (B)
Or how my heart breaks (B)

Si vous désirez télécharger mon livre, je vous donne le lien ici : Comment ComposerSimplement une chanson

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aller voir ma formation CompoSimple sur Udemy

6 points à regarder pour l’analyse d’une chanson

Vous savez que dans mon livre et dans quelques articles précédents, j’ai parlé plusieurs méthodes pour faire naître l’inspiration, n’est-ce pas?  Changer d’environnement, essayer quelques accords sur votre instrument, fredonner, essayer quelque chose pour le laisser murir et ainsi de suite!  Mais parmi toutes ces méthodes, il y en a une que je préconise plus que les autres!  Vous savez ce que c’est?

 

Roulement de tambour!

L’ANALYSE!!!

Et oui!  C’est mon truc de prédilection pour l’inspiration!  Pourquoi je m’en sers autant?  Et bien, c’est la meilleure façon pour moi de me familiariser avec le style que je veux composer!

Si je peux vous donner un exemple, j’ai déjà parlé de la trame sonore que j’ai composé pour La Toile, un jeu vidéo indépendant.  Je vous poste toutes les chansons juste ici!  Mais comme c’était un projet (un gros projet!), j’ai demandé aux 2 concepteurs au minimum 1 chanson de référence par scène qu’il devait y avoir de la musique.  Donc, je pouvais adapter mes compos à la scène appropriée et tout fittait ensemble!

Par contre, ça peut être assez compliqué d’analyser une chanson de référence.  C’est pourquoi, je vous offre ma liste de points d’analyse d’une chanson!  Je compte vous l’offrir en fichier à télécharger pour vous faciliter la tâche!

Analyse-en-cours

  1. Structure : J’ai déjà écrit sur le sujet, mais comment la chanson est structurée?  Intro-Couplet-Refrain-Couplet-Refrain-Pont?  Pré-refrain?  Solo?  À défaut d’avoir une structure classique est-ce qu’elle est formée autrement?  Partie A?  Partie B?  Nombre de  mesures?
  2. Instruments : Quels instruments s’y trouvent?  À quel niveau?  Qu’est-ce qui est subtile et qu’est-ce qui est évident?  Quel instrument prend beaucoup de place?  Y’ a-t-il des effets ajoutés?
  3. Rythme de l’instrumental : Un peu plus complexe, mais comment les instruments sont joués?  Est-ce que la basse reste une simple note ronde à chaque mesure ou c’est plus travaillé?  La batterie a-t-elle un pattern plus classique?  La guitare strum ou pas?
  4. Accords : C’est quoi la/les progression(s) d’accords?  Quand est-il à chaque partie de la chanson?
  5. Gamme : Do Majeur?  Mi mineur?  Quel mode est utilisé?
  6. Paroles (si applicable) : Si comme moi, vous faites surtout de la musique instrumentale, vous pouvez laisser tomber ce point, mais sinon écoutez les paroles!  Les rimes?  AABB? ABAB? ABBA?  Métaphores?  Comment l’émotion est passée par les paroles?  Vocalises? Voix harmoniques?

 

Globalement, c’est ce que je regarde quand j’analyse une pièce de référence!  Évidemment, ça demande plus qu’une écoute!  Mais si vous voyez autre chose à analyser, sentez-vous libre de le rajouter à votre liste!  Avec la pratique, vous analyserez des points que je ne vous ai même pas présenté!  Mais pour l’instant, ces points sont une bonne base!  Je vous donne la liste juste ici dessous!

 

Tableau d’analyse de chanson

1 2 3 5
>