Si je vous demande de me définir ce que c’est qu’une contrainte, il y a de grandes chances que vous me disiez que c’est quelque chose de péjoratif, de désagréable, disons-le : de contraignant.

Et c’est vrai que dans le langage courant, le mot « contrainte » a souvent cette connotation.

Pourtant, je vous propose un autre sens du mot, pour me permettre de vous aider à booster votre inspiration.


« Contraintes » : qu’est-ce que c’est ?

Je vous entends déjà, derrière votre écran, vous demander : « mais du coup, une contrainte, ce serait quoi ? »

Laissez-moi vous répondre par une petite histoire.

En janvier 2017, l’auteur, musicien et comédien PV Nova s’apprête à fêter ni plus ni moins que ses 10 ans de carrière.

Pas avec une fête, pas avec un gâteau, mais avec un nouvel album. Et pas n’importe lequel : il s’est lancé le défi de réaliser 10 chansons en 10 jours, chacune basée sur 10 paramètres imposés.

Ces paramètres, il les appelle « contraintes ». Pourtant, ces contraintes n’ont pas pour but de réprimer son énergie créative, bien au contraire : il veut s’en servir comme moteur

Les 10 jours passent, ce sont 10 jours d’intense création riches en émotion, et de cette aventure résulte son album sobrement intitulé 10 Days 10 Songs.

Un an plus tard, il confie à Cocy : « je pouvais sortir des choses dont je ne me sentais pas capable ». En clair, les « contraintes » sont des paramètres que PV Nova s’est imposé pour composer un album unique.


Pourquoi composer avec des contraintes ?

Là où je veux en venir, c’est que ce que PV Nova a appelé « contraintes » pour la compréhensibilité, sont en fait ni plus ni moins que des moteurs à idées

Nous connaissons tou·te·s le syndrome de la page blanche, cet angoissant manque d’inspiration qui semble irrémédiable – on n’a jamais vraiment composé tant qu’on n’est pas passé par là, n’est-ce-pas ? –. 

Or, ces contraintes permettent justement d’éviter ce problème.

Prenons un exemple simple.

Vous recevez un couple d’amis pour le dîner, vous ne les connaissez pas encore très bien mais ils ont l’air vraiment sympa, et vous n’avez pas envie de les décevoir.

Problème : vous êtes à court d’idées pour le repas. Il y a tellement de choses dans vos placards que vous n’arrivez pas à savoir quoi cuisiner.

C’est alors que vous recevez justement un message de ce couple d’amis : ils avaient oublié de vous le dire, mais ils sont tous les deux végétariens, et en plus l’un des deux est intolérant au gluten.

En gros, pas de chair animale ni de farine de blé. Est-ce que du riz fonctionnerait ? Oui, pas de gluten dans le riz. D’ailleurs, les haricots rouges se marient bien avec le riz.

Quand vous étiez à la fac, votre colocataire cuisinait souvent du chili avec du maïs et de délicieuses épices, mais sans viande, faute de moyens.

Et voilà : en quelques secondes, vous savez quoi cuisiner, et ce qui apparaîtrait de prime abord comme une limitation est en fait devenu une source d’inspiration.

En musique, c’est la même chose. Si je vous dis « composez-moi une chanson », il y a des chances que vous ne sachiez pas quoi écrire.

Mais si je vous dis « composez-moi une chanson pour danser, avec un tempo de +-120 bpm, avec une des sons MIDI pour la batterie, mais avec une vraie basse », vous aurez tout de suite une base sur laquelle créer

En bref, les « contraintes » sont en fait moins contraignantes que stimulantes.

Les 12 artistes nommés en bas de ce tableau ont 24 heures pour produire un
morceau sur base de ces six contraintes.


Comment utiliser les contraintes pour composer?

Non-seulement les contraintes ne sont pas contraignantes, mais en plus vous êtes libre de les utiliser comme il vous plaît !

Combien ? 

Le nombre importe finalement assez peu. Vous pouvez très bien n’en choisir qu’une : lorsque l’inspiration vous manque, il suffit parfois d’un petit coup de pouce pour vous lancer.

Vous pouvez aussi vous en mettre 10, comme PV Nova, voire même plus, mais attention tout de même à ne pas en abuser, vous risqueriez de les rendre, pour le coup, trop contraignantes.

Lesquelles ? 

Vos contraintes peuvent être du domaine que vous souhaitez. En particulier si vous composez depuis longtemps et que vous savez où votre inspiration bloque, la variété peut aller aussi loin que votre imagination.

Parmi les contraintes que PV Nova avait choisi de s’imposer, il y avait le style musical ou le tempo, mais aussi la couleur par exemple, avec toute la liberté d’interprétation que composer de la musique sur base d’une couleur peut impliquer.

Le temps peut être, lui aussi, une contrainte. Par exemple, PV Nova s’était imposé de terminer chaque morceau en 24h.

Les 12 artistes nommés en bas de ce tableau ont 24 heures pour produire un
morceau sur base de ces six contraintes.

Comment ? 

La façon dont vous respectez les contraintes est également assez
libre
 : vous pouvez les respecter à la lettre, mais vous pouvez aussi très bien les considérer comme de simples guides, qui vous aideront à vous mettre sur le chemin mais sans conditionner votre création au-delà de cela.


Un remède au perfectionnisme

Beaucoup d’entre vous vont se reconnaître là-dedans (ne faites pas semblant, je vous vois) : quand on compose, on veut parfois que tout soit parfait, sans compromis.

Or, dans la musique à contraintes, vous avez plusieurs paramètres dont vous devez tenir compte. Cela vous force donc à lâcher prise et à accepter que tout ne vous plaise pas forcément totalement de prime abord. 

Et ne vous en faites pas : il y a de grandes chances qu’une fois terminé, le morceau vous plaise autant que les autres !


Et si je n’y arrive pas ?

Pas de panique. Et pas de culpabilisation, non plus.

Les contraintes n’ont simplement pas déclenché l’inspiration chez vous aujourd’hui. Ce n’était peut-être pas le bon moment, ou pas les bonnes contraintes

Ce sont des choses qui arrivent ! Je pense même que tout bon artiste a régulièrement des blocages, car c’est aussi ce qui permet de trouver ce qui nous inspire.

En bref, le but de la composition par « contraintes », c’est moins de se contraindre que de se donner un point de départ

Ces paramètres sont en fait les premiers mots sur cette page blanche que nous essayons désespérément d’éviter.

Souvent, la page reste blanche quand on ne sait pas par où commencer, et les contraintes sont justement un moyen de commencer à la remplir. 

En prime, il est possible que le morceau qui en résultera soit différent de ce que vous faites habituellement – c’est même fort probable. 

Alors si vous êtes prêt·e à sortir de votre zone de confort et à essayer un nouveau mode de composition, la seule chose qu’il vous reste à faire c’est choisir quelques paramètres et vous lancer.

Qui sait ce qui en résultera ?

Recevez Le kit de départ du producteur

La ressource par excellence pour le studio, le mixage et la composition.

Et voilà! Vérifie ta boîte de courriels!