Quand j’ai commencé à jouer de la musique, je faisais constamment des recherches sur comment composer une chanson.  Évidemment, il y avait du contenu sur le solfège, se laisser aller, changer d’environnement et ainsi de suite…

Mais une des techniques qui m’a beaucoup plus tapé à l’oeil a été celle du free writing!  Qu’est-ce que c’est que ça?

Hé bien, le free writing est une technique de « pré-écriture » qui consiste à écrire tout ce qui nous passe par la tête dans un temps prédéterminé.

Plusieurs auteurs et écrivains se servent du free writing pour trouver leur inspiration d’ou la raison pourquoi c’est une technique de pré-écriture.

Contrairement au remue-méninges (brainstorming) qui consiste à écrire les idées comme ça nous vient, le free writing va chercher des idées encore plus loin vu que quand on écrit, on doit le faire de façon spontanée.

Ainsi, à la fin de votre séance, vous pouvez revoir tout ce que vous avez écrit et alors en tirer une idée pour des paroles ou encore un air mélodique ou rythmique pour une inspiration de chanson.

Je vais vous donner quelques règles de base afin de faciliter vos séances de free writing.

Écriture

Préparer son temps

Mettez vous un chronomètre ou regardez l’horloge pour vous donner une idée sur le temps.  Si vous êtes débutant en free writing, de 5 à 10 minutes peuvent suffir.

Dépendemment de votre état émotionnel, le temps peut aller jusqu’à 15 minutes.  Si vous voulez être un peu plus extrême, vous pouvez le faire sans chrono et écrire jusqu’à déborder une feuille ou avoir mal à la main.

Mais évidemment, c’est à vous de voir.  J’ai pas envie d’avoir des tendinites sur la conscience!

 Choisir son sujet ou pas?

Qu’est-ce qui vous trotte dans la tête au moment ou vous commencez à écrire?  Avez-vous déjà une idée sur un sujet à aborder?  Si oui, tant mieux.  Sinon, ce n’est pas plus grave que ça.

Si vous voulez vraiment écrire sans avoir un sujet précis, allez-y!  Je vous garantis que vous pourriez être surpris de ce qui sort de votre crayon.

Mais en passant, évitez de vous faire des idées préconçues comme « Je n’ai pas d’inspiration!  Je ne peux pas écrire aussi vite et spontanément! »  Encore là, vous pourriez être surpris!

1,2,3… Écriture!

C’est le temps d’écrire tout ce qui vous passe par la tête!  Sans aucune retenue!  Lâchez-vous lousse au maximum!!

Peu importe ce que vous écrivez, il n’y a personne autour pour juger ce que vous avez sur votre feuille.

Même si c’est incohérent, ce n’est pas grave.  On écrit!  C’est tabou?  Écrivez-le!  Vous passez du coq à l’âne?  Écrivez-le quand même!

Bref, le plus important sur ce point, c’est vraiment de laisser tomber son côté rationnel et laisser toute la place à votre spontanéité.  Continuez d’écrire jusqu’à ce que le temps s’écoule.

N’arrêtez surtout pas!

Quand je vous dis de ne pas vous arrêter, ça concerne aussi tout ce qui est faute d’ortographe, grammaire, ponctuation et syntaxe!  Pas le temps pour ça!  C’est précieux pour l’écriture.

Si jamais il vous arrive d’avoir un blanc ou que vous sentez avoir étiré la sauce, écrivez le même mot ou encore la même phrase encore et encore jusqu’à ce qu’une idée en émerge.  C’est la partie la plus frustante de la séance.

À la limite, vous pourriez même prendre quelques secondes pour regarder ce qui vous entoure pour partir sur un nouveau thème.  Une fois le temps écoulé, prenez-vous une pause (bien méritée!) avant de passer à l’étape suivante.

Analyse

Vous y êtes arrivés!

Vous avez maintenant une feuille remplie de mots et de phrases (pour la plupart, pleine de fautes!) devant vous.  C’est l’heure de vous relire!

Cette fois, voyez dans votre texte les parties qui vous intéressent le plus et faites-en le tri.  Ces phrases ou bouts de phrases vont vous servir dans votre processus de création musicale.

Alors, vous pourrez continuer à vous bâtir un plan ou encore laisser votre inspiration venir en relisant votre texte!  Et voilà!  Vous avez maintenant un texte qui vous servira d’inspiration pour de belles compositions!

Conclusion

Le free writing est une technique que j’ai utilisé de nombreuses fois pour composer des instrumentales et même pour écrire des petites histoires.

De plus, ça peut aider à alléger la tête et l’esprit comme un journal intime.  Vous pouvez faire du free writing un exercice quotidien.

Après tout, chacun a un côté créatif.  Ce dernier a juste besoin de stimulation.

Alors, faites moi connaître votre créativité ainsi que vos commentaires et suggestions.

Votre musique Orchestralne sonne pas comme dans un film?

Recevez 10 VSTs gratuits pour de la musique Orchestral qui sonne pro

Et voilà! Vérifie ta boîte de courriels!