Comment utiliser la modulation en 2 conseils

//Comment utiliser la modulation en 2 conseils

Comment utiliser la modulation en 2 conseils


Il peut être agréable de faire sa chanson, mais restrictif!

On a une tonalité à « respecter », des accords à appliquer… Mais si je vous disais qu’il existe une façon de changer de tonalité sans scrapper le reste de son morceau? Et oui, ça existe! On appelle ça la modulation!

Cette technique demande une certaine expérience au niveau théorique car ça demande à jouer avec les cadences et autre concept théorique! Alors, je vous invite à vous faire un petit récapitulatif si c’est loin en mémoire!

Toute la théorie musicale de ComposerSimplement!

Définition de la modulation

Avant de savoir moduler correctement, encore faut-il savoir harmoniser correctement! Oui, un petit rappel en cliquant ici!

C’est fait? Très bien!

Même si harmoniser sa chanson reste une bonne manière d’avoir une chanson qui tient la route, elle peut faire preuve de limitation dans la mesure que ce sera toujours les même notes!


« Oui Bruno, mais tu passes ton temps à dire de rester simple! »

Je sais… Je fais moi-même preuve de contradiction… Mais pour avoir appris des chansons qui avaient des tonalités différentes en cours de route, je me suis dit pouruqoi pas!

Après tout, la musique est un art et l’art n’a pas de limites!

Donc, utiliser la modulation peut être une belle méthode pour diversifier sa chanson, de lui donner une autre identité! Parfait pour recapter l’attention de l’auditeur! Toutefois, soyez au courant de ce problème : la modulation peut être complexe car faire sonner 2 tonalités différentes parfaitement est difficile! C’est pourquoi je vous présente quelques procédures assez efficaces pour utiliser la modulation!

Moduler grâce aux gammes voisines et relatives

Une question qu’on doit se poser est : vers quelle tonalité je peux moduler? La réponse : N’importe quelle! Par contre, dépendant de votre gamme, moduler vers les gammes voisines sera sans doute plus facile!

cycle-des-quintes-simplifi2_thumb

Oui, je pense que vous êtes habitués de voir ce cycle des quintes, non?

Bref, disons que vous jouez dans la gamme de Sol Majeur. Voici les notes :

Sol-La-Si-Do-Ré-Mi-Fa#-Sol

 

Vous décidez de prendre La Majeur comme gamme modulée. Voici les notes.

La-Si-Do#-Ré-Mi-Fa#-Sol#-La

2 notes de différence! Pas trop mal, hein?

En fait, il n’y a rien de plus simple et facile que de choisir une gamme voisine pour la modulation!
Vous voulez de quoi d’encore plus facile? Les gammes relatives! Ce sont exactement les mêmes notes!

Comment faire une transition douce?

Je parle transition douce une transition qui sonnera plus subtile, qui ne perturbera pas trop l’oreille au point d’agresser votre audience! Par contre, il faudra être stratégique dans votre transition! Là-dessus, je peux vous donner 2 conseils :

  1. Utiliser les degrés V et I pour faire une modulation efficace
  2. Prendre des accords pivots (accords issus des 2 gammes sélectionnées)

Appliquons ensemble ces 2 conseils!

Vous êtes dans la gamme de Sol Majeur.

Votre progression d’accords est la suivante : I-IV-vi-V. Les accords donnent alors : G-C-Em-D

Pour passer à la gamme de La Majeur, modifiez la fin de votre suite d’accords pour donner : G-C-Em-E-A.

L’accord de Mi Majeur est le degré V de la gamme de La Majeur.

Désormais, vous pouvez jouer dans la gamme de La Majeur! L’enchaînement V-I est une cadence parfaite, l’idéal pour une modulation de gammes voisines! 😉

Pour les gammes relatives, je conseille de prendre les accords pivots, qui sont des accords que les 2 gammes relatives ont en commun. Les 2 gammes relatives que nous allons voir seront La Majeur et Fa# mineur. Voici tous les accords de chaque gamme.

  • La Majeur : A – Bm – C#m – D – E – F#m – G#dim
  • Fa# mineur : F#m – G#dim – A – B – C#m – Dm – E

 

Donc, les accords pivots sont : A – C#m – E – F#m – G#dim

Donc, vous pouvez jouer avec les accords pour mener à un changement de tonalité! Vous pouvez même ajouter la cadence parfaite de V-I.  Exemple :

Sans cadence parfaite : A – E – F#m – D (I – V- vi – IV)

                                   A – E – F#m – Dm (I – V – I – vi)

 

Avec cadence parfaite : A – E – F#m – D (I – V- vi – IV)

                                   A – E – E – F#m (I – V – V – I)

Conclusion

Donc, voilà ce que j’avais à vous présenter! Même si ce concept de modulation demande plus de connaissances et de pratique, je vous invite à l’essayer! Vous ne serez pas déçu! 😃 Avez-vous des expériences avec la modulation? Si oui, je vous invite à me les écrire ci-dessous!

By |2018-07-05T07:42:57+00:00février 27th, 2018|Composition|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

SPIN TO WIN!

  • Try your lucky to get discount coupon
  • 1 spin per email
  • No cheating
Try Your Lucky
Procurez-vous mon livre "Comment ComposerSimplement une chanson"Cliquez ici!
+ +