L’industrie de la musique est en constant changement. Et c’est doublement vrai depuis que le streaming est apparu. Mais également auprès des artistes qui s’auto-produisent de chez eux. De moins en moins de musiciens sortent de gros albums comme à l’époque où se faire signer par un label était essentiel pour réussir.

Aussi, avec les Spotify et autres plateformes, les auditeurs ont tendance à ne sauvegarder qu’une ou quelques chansons d’un artiste avant de passer à un autre.

Donc, si l’audience n’écoute qu’une ou deux chansons par artiste, est-ce que ça vaut encore la peine de créer des albums? Est-ce qu’on doit plutôt focaliser sur les singles à la place? C’est de ça que je vais parler dans cet article.

À la fin, vous y verrez plus clair sur votre stratégie de lancement de musique.

Le single mensuel

Donc, pour commencer, une méthode que j’applique moi-même à ma musique est de sortir un single par mois. Pourquoi? Parce que ça vous avantage aux yeux de l’algorithme de Spotify qui favorise ceux qui publient souvent.

L’avantage de publier un single par mois est que ça permet de capter l’attention du public et de nouveaux auditeurs. Tout ça parce que vous avez toujours du nouveau à offrir à tous les mois. Ça peut également être une marque de commerce!

Aussi, ça permet de créer un engouement (un buzz comme on dit!). Dans une ère où les médias sociaux sont omniprésents, le phénomène de buzz est omniprésent. Les interactions via les écoutes, visionnements et les partages dominent et votre single peut se faire écouter plusieurs fois.

Le problème toutefois, c’est que ça peut devenir lassant à la longue et même parfois perçue comme du spam. En plus, ça amène une certaine paresse niveau stratégie marketing. Pas très bon à long terme!

Aussi, le fait de toujours publier à chaque mois une chanson entraîne un effet inverse à la nouveauté. Et votre single actuellement en promotion ne peut pas avoir finir son buzz et si un autre single sort, ça peut amener à la confusion. Aussi, ça peut enlever le suspense de qu’est-ce que vous préparez à l’avenir.

L’album annuel (ou plus)

Bien sûr, il y a la méthode classique de lançer un album. Dans l’industrie de la musique, les groupes et artistes lançent en moyenne un album à tous les deux à trois ans, voire moins dépendant du style et de la complexité.

Parmi les gros avantages, sortir un album permet de construire le suspense auparavant. Vous pouvez faire ça en montrant des extraits de création, raconter des anecdotes sur vos réseaux sociaux, faire un pré-lançement, etc.

Bref, sortir un album par année ou aux deux ans est une bonne méthode pour justement faire exploser votre visibilité et satisfaire encore plus vos fans. Si vous faites des tournées, c’est une bonne occasion pour le promouvoir aussi.

Mais les deux inconvénients majeurs à ça, c’est au niveau de la base de fans et de la stratégie marketing. Parce que ça demande une certaine expertise niveau marketing pour promouvoir l’album en question. Au final, si la stratégie est mal exécutée, la promotion de votre album peut passer sous le radar.

Aussi, la sortie d’un album est peu avantageuse pour un artiste débutant et émergent. Parce qu’il n’aura pas la communauté nécessaire pour parler de la création de son album et en faire un buzz. Donc, pas top si vous débutez en musique.

Juste équilibre et réalité du streaming

Donc, qu’est-ce qui est mieux : sortir un single par mois ou un album par année? Plusieurs facteurs sont à prendre en compte.

Si vous débutez en musique, faire un single mensuel est une bonne façon de bâtir sa communauté. Ça permet aussi de garder une constance au niveau du contenu à publier parce que comme mentionné auparavant, Spotify a un algorithme qui va prioriser ceux qui sortent de la musique régulièrement.

Mais vous avez vu que toujours sortir une chanson va amener une certaine paresse niveau stratégie marketing. Alors, vous pouvez vous prévoir un moment dans l’année où vous sortez un album! Parce que ça permet de justement créer un buzz pour les gens qui vous suivre!

Pour vous donner un exemple, en septembre 2020, j’ai sorti un EP du nom de  »Confinement ». Pour le contexte de l’année, c’était bien visé parce que la particuliarité est que toutes les chansons avaient été écrites pendant ma période de confinement de mars à mai de la même année!

Mais un album, c’est minimum 10 chansons. Alors, c’est énormément de travail! Au pire, vous pouvez sortir un EP qui reste une bonne alternative pour offrir plus qu’un single.

Si vous avez une thématique pour votre EP/album, tant mieux, mais même si ce n’est pas d’actualité, c’est pas grave! J’avais juste profité du contexte.

Si vous êtes déjà un artiste établi avec votre base de fans, vous pouvez vous permettre de faire un album par année ou aux deux ans car vous avez déjà assez de monde qui vous suit.

Conclusion

Avec l’arrivée du streaming, plusieurs artistes indépendants trouvaient que l’album était mort et que la promotion de la musique était rendue plus difficile. Alors, se tourner vers les singles s’adapte mieux à la réalité de Spotify où les auditeurs prennent un melting pot de plusieurs artistes pour leur liste de lecture.

Mais sortir seulement des singles ou seulement des albums comporte son lot d’avantages et d’inconvéients. Et bien sûr, ça dépend de votre communauté de fans aussi. Si vous débutez, un single par mois avec un EP/album par année est une bonne méthode. Si vous avez déjà beaucoup de monde qui vous suit, la stratégie de l’album mensuel peut vous avantager.

Au final, peu importe la stratégie de promotion que vous prenez, rappellez-vous que vous vendez votre projet et votre image! Vos fans suivront, mais assurez-vous d’offrir de la valeur dans vos chansons! Si vous voulez apprendre plus sur la promotion de la musique, Musique Entendue est disponible pour vous!

Et vous? Préférez-vous sortir des singles ou des albums?

Votre musique Orchestralne sonne pas comme dans un film?

Recevez 10 VSTs gratuits pour de la musique Orchestral qui sonne pro

Et voilà! Vérifie ta boîte de courriels!