Comment s’inspirer sans copier

Parlons de façon franche : ce n’est jamais agréable de voir son travail copié. Avoir investi des heures et des heures pour ensuite voir quelqu’un reprendre simplement ce qu’on a fait, c’est la pire chose! Ça s’applique pour toute entreprise, mais en musique, les histoires fusent de partout.

Bien sûr, on ne doit pas copier. C’est risqué d’avoir une poursuite sur le dos et d’être ruiné! Mais quand on débute en musique, il faut bien commencer quelque part. Pas de panique! Vous pouvez tout à fait vous inspirer sans copier.

Cet article démystifie le concept du plagiat et à la fin, vous serez outillés davantage pour pour faire naître votre inspiration sans risque d’avoir une poursuite pour plagiat.

Vous n’êtes pas seuls à copier!

Oui, oui, je veux vous rassurer là-dessus! Tout le monde copie! D’une certaine façon où d’une autre évidemment!

La réalité est que l’on débute quelque chose en copiant via autre chose ou une autre personne. On apprend comme ça et c’est dans notre nature.

Exemple : un enfant qui apprend à parler, il fait quoi? Il répète ce qu’on lui dit! Il apprends comme ça. Mais si je peux rester dans la musique, on apprend les chansons des autres pour se familiariser avec la musique.

Pour l’écriture d’une chanson, on apprend en regardant et en copiant ce que les experts font. La différence entre inspiration et plagiat est très mince.

C’est un truc que j’avais lu dans  »Voler comme un artiste’‘ d’Austin Kleon. Dans le premier chapitre, il utulise le terme voler pour décrire l’inspiration. C’est un peu polémique, mais il soutient que rien n’était jamais 100% original. Une idée de mélodie, un film produit, un texte écrit, un tableau peint. Tout vient d’une source d’inspiration principale!

Dans une chanson, il y a beaucoup d’éléments copiés : la structure typique, les suites d’accords, les instruments présents, le sujet et bien d’autre! Donc, pas besoin de toujours réinventer la roue quand vous composez un morceau!

Quand faut-il copier?

Vous pouvez copier, mais pas n’importe comment ou n’importe quand. Quand vous copiez, c’est pour apprendre. Se pratiquer avec un exercice (comme l’écriture d’une chanson), pour améliorer ses compétences.

Rob Mayzes de Musician on a Mission parle de l’exercice du calcage appliqué à une chanson. Un peu comme une feuille calquée sur un dessin, vous redessinez par dessus. Là, vous prenez une chanson et vous essayez de la reproduire le plus possible.

Donc, quand on copie, c’est un travail dérivé. C’est pleinement dans un but éducatif et ça ne devrait jamais être publié. Je pourrais ajouter que l’imitation n’est pas la meilleure des flatteries pour exprimer son admiration!

Comment réellement s’inspirer

Bien sûr, tout ça m’amène au sujet principal de l’article. comment on peut s’inspirer des autres sans que ça s’apparente à la copie et au plagiat?

Une astuce intéressante que je peux vous donner est de varier ses sources d’inspiration. En musique, ça vaut dire d’écouter plusieurs styles de musique. Des fois, ça pourrait vous surprendre. En effet, même si j’oeuvre dans la musique ambiente/orchestrale, il n’est pas rare que j’écoute des chansons complètement à l’opposé comme du rock ou de la EDM.

Aussi, varier ses sources d’inspiration peut être des trucs autre que la musique. Ça peut être un texte, regarder une image, une peinture ou même être en nature. Dans cette entrevue ci-dessous de Ludovico Einaudi (ma plus grande influence), il parle de Luciano Berio qui est son mentor. Ce dernier a donné le conseil le plus important en musique et c’est d’entendre au-delà de la musique.

Autrement dit, quand on se sert de seulement la musique et d’un instrument pour puiser notre inspiration, ça peut rendre notre son prévisible. En allant plus loin que ça, on peut accéder à un autre niveau d’inspiration et de sa voix intérieure. Et bien sûr, à notre façon propre de ressentir la musique.

Juste pour vous faire savoir, Einaudi a beaucoup de pièces inspirés par des contextes. Comme Nuvole Bianche, qui est inspiré par avoir regarder des nuages blancs défiler dans le ciel ou encore Le Onde qui se rapporte à regarder les vagues de l’océan déferler. C’est une façon de se laisser embarquer dans le moment présent et de laisser parler notre voix intérieure!

Conclusion

La ligne entre l’inspiration et la copie/plagiat est très mince. En tant qu’artiste, il faut faire très attention à ça. Si vous voulez copier une chanson, vous pouvez le faire dans un contexte d’éducation et de pratiquer, mais jamais ça ne doit être publié. Le respect des droits d’auteurs est important.

Une bonne façon de s’inspirer est d’aller vers d’autres formes d’art et sentir des sentiers battus. Comme s’inspirer d’une image, d’un texte ou peu importe.

Si vous voulez plus d’astuces pour mieux vous inspirer, je peux vous recommande Les 5 aide-mémoires de la composition musicale dont, un que j’offre 17 astuces pour avoir de l’inspiration.

Parmi ces astuces, une de mes préférées est l’analyse. Ça me permet de mieux me familiariser avec une chanson et son style musical. Je vous offre mon Tableau d’analyse de chanson juste ici, qui est aussi une leçon de la formation CompoSimple.

Et vous? Est-ce que vous copiez pour apprendre? Où puissez-vous principalement votre inspiration?

Envie de partager votre opinion?

Laissez un Commentaire:

>