Étiquette : composition

Comment inclure une contre-mélodie dans ma chanson

Melody

Le plaisir d’avoir une belle chanson écrite par soi-même!  C’est assez gratifiant, pas vrai?
Par contre…  Vous avez l’impression d’avoir fait du copier-coller de vos sections…  Manque de variété et d’effet surprise, peut-être?
Je vous offre une solution à ce problème : rajouter une contre-mélodie!

Une quoi?

Contre-mélodie!  Il s’agit d’une 2e mélodie superposée sur la mélodie principale!  Vous vous demandez pourquoi?
Je serai cliché en vous disant pour la variété et la richesse de votre morceau, mais je vais vous faire un petit rappel sur les trucs qui font si votre chanson passe ou casse.
Le 4e élément est l’ajout de variantes de chaque section.  Au fur et à mesure que vous avancez dans votre compo, un 2e et un 3e couplet arrivent en plus du refrain pour la 2e ou 3e fois.  Toutefois, l’audience connait déjà l’ensemble du couplet et de refrain.  Donc, ce ne sera qu’un copier-coller!  Résultat : perte d’intérêt!  Alors, la contre-mélodie vient rajouter un effet de surprise et de nouveauté pour les oreilles!

Comment faire une contre-mélodie efficace?

Il est important de se rappeller que la contre-mélodie n’est pas seulement une partie harmonique pour la mélodie principale.  En fait, elle a le rôle d’une seconde conversation, d’une réponse à la 1ère mélodie.
Dans l’ensemble, vous pouvez créer votre contre-mélodie une fois la chanson terminée, dans l’étape de finition!  Donc, pour commencer, finissez d’abord votre chanson ou du moins, les section oû vous voulez rajouter une 2e mélodie.  Écoutez plusieurs fois votre section (qui a déjà des accords et une mélodie, bien sûr!) et laissez parler votre voix intérieure!  Pour les plus terre-à-terre, une contre-mélodie est plus efficace dans les moments oû la mélodie principale a de longues notes soutenues ou même des silences.  Profitez de ces instants!
Ajustez le rythme de votre contre-mélodie par rapport au reste!  Par exemple : priorisez les notes soutenues quand la mélodie principale est très active et à l’inverse, plus de place à la 2e mélodie quand la principale est moins présente!

La contre-mélodie en paroles

Pour plusieurs qui lisent ces lignes, vous vous demandez sans doute : « OK Bruno, mais tu parles juste d’instrumental depuis le début!  Est-ce que la contre-mélodie est valable pour des paroles? »
Je vous annonce que OUI!  Le principe pour écrire des paroles est le même que pour un instrument : vous placez les contre-paroles (oui, j’ai inventé le terme!) quand il y a moins de place au chant principal!
Besoin d’exemples?  Ça va me faire plaisir!
Pour ceux de mon âge, le « Tonight » dans le refrain de ce classique du Roi Lion! 😀
Le dernier refrain de « Easy Lover » de Phil Collins!
Les simples vocalises dans « September« !
Et puis, pourquoi pas!  20 chansons des années 80 avec des contre-mélodies!

Conclusion

Comme vous voyez, il n’est pas sorcier faire une contre-mélodie efficace!  Toutefois, il faut la placer à des moments statégiques de votre chanson!  Je suis sûr que vous pouvez y arriver!
Par ailleurs, faites-en un essai!  Si vous avez des extraits à m’envoyer, je serai ravi de les écouter!  Pour le reste, je suis disponible pour les commentaires et les questions! 🙂

3 rimes pour des paroles de chansons

***Cet article est un extrait de mon livre « Comment ComposerSimplement une chanson.***

Les rimes sont pratiquement essentielles à l’écriture des paroles.  En effet, dans la vie de tous les jours, il est plus facile de retenir les choses en faisant rimer.  C’est une superbe méthode pour avoir des paroles accrocheuses!

 

Il y a plusieurs méthodes pour faire rimer vos couplets et refrain.  Pour se faire, j’ai pigé dans le Top 50 des dernières années (et aussi dans ma banque de chansons personnelles) afin de trouver quelques exemples de rimes.  Alors les voici!

 

  • AAAA: Les rimes sont les mêmes dans toutes les phrases. Comme dans les chansons « Every Breath You Take » de The Police et « Party Rock Anthem » de LMFAO.

 

Every breath you take (A)

Every move you make (A)

Every bond you brake (A)

Every step you take (A)

 

Party rock is in the house tonight (A)

Everybody just have a good time (A)

And we gon’ make you lose your mind (A)

Everybody just have a good time (A)

 

  • ABAB: Une rime est présente sur la 1ère et 3 e phrase et elles sont entrecoupées d’une autre rime à la 2e et 4e phrase. Comme dans « I Want to hold your hand » des Beatles et « Human » de Rag’n’Bone Man.

 

Oh yeah I tell you somethin’ (A)
I think you’ll understand (B)
When I say that somethin’ (A)
I want to hold your hand (B)

 

Maybe I’m foolish (A)
Maybe I’m blind (B)
Thinking I can see through this (A)
And see what’s behind (B)

 

  • AABB: Une rime les 2 premières phrases et une autre pour les 2 dernières. Mes 2 exemples préférés sont « The Sound of Silence » de Simon & Garfunkel et « Right Here Waiting «  de Richard Marx.

 

Hello darkness, my old friend (A)
I’ve come to talk with you again (A)
Because a vision softly creeping (B)
Left its seeds while I was sleeping (B)

 

Wherever you go, whatever you do (A)
I will be right here waiting for you (A)
Whatever it takes (B)
Or how my heart breaks (B)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...