Étiquette : gammes

Comment utiliser la modulation en 2 conseils


Il peut être agréable de faire sa chanson, mais restrictif!

On a une tonalité à « respecter », des accords à appliquer… Mais si je vous disais qu’il existe une façon de changer de tonalité sans scrapper le reste de son morceau? Et oui, ça existe! On appelle ça la modulation!

Cette technique demande une certaine expérience au niveau théorique car ça demande à jouer avec les cadences et autre concept théorique! Alors, je vous invite à vous faire un petit récapitulatif si c’est loin en mémoire!

Toute la théorie musicale de ComposerSimplement!

Définition de la modulation

Avant de savoir moduler correctement, encore faut-il savoir harmoniser correctement! Oui, un petit rappel en cliquant ici!

C’est fait? Très bien!

Même si harmoniser sa chanson reste une bonne manière d’avoir une chanson qui tient la route, elle peut faire preuve de limitation dans la mesure que ce sera toujours les même notes!


« Oui Bruno, mais tu passes ton temps à dire de rester simple! »

Je sais… Je fais moi-même preuve de contradiction… Mais pour avoir appris des chansons qui avaient des tonalités différentes en cours de route, je me suis dit pouruqoi pas!

Après tout, la musique est un art et l’art n’a pas de limites!

Donc, utiliser la modulation peut être une belle méthode pour diversifier sa chanson, de lui donner une autre identité! Parfait pour recapter l’attention de l’auditeur! Toutefois, soyez au courant de ce problème : la modulation peut être complexe car faire sonner 2 tonalités différentes parfaitement est difficile! C’est pourquoi je vous présente quelques procédures assez efficaces pour utiliser la modulation!

Moduler grâce aux gammes voisines et relatives

Une question qu’on doit se poser est : vers quelle tonalité je peux moduler? La réponse : N’importe quelle! Par contre, dépendant de votre gamme, moduler vers les gammes voisines sera sans doute plus facile!

cycle-des-quintes-simplifi2_thumb

Oui, je pense que vous êtes habitués de voir ce cycle des quintes, non?

Bref, disons que vous jouez dans la gamme de Sol Majeur. Voici les notes :

Sol-La-Si-Do-Ré-Mi-Fa#-Sol

 

Vous décidez de prendre La Majeur comme gamme modulée. Voici les notes.

La-Si-Do#-Ré-Mi-Fa#-Sol#-La

2 notes de différence! Pas trop mal, hein?

En fait, il n’y a rien de plus simple et facile que de choisir une gamme voisine pour la modulation!
Vous voulez de quoi d’encore plus facile? Les gammes relatives! Ce sont exactement les mêmes notes!

Comment faire une transition douce?

Je parle transition douce une transition qui sonnera plus subtile, qui ne perturbera pas trop l’oreille au point d’agresser votre audience! Par contre, il faudra être stratégique dans votre transition! Là-dessus, je peux vous donner 2 conseils :

  1. Utiliser les degrés V et I pour faire une modulation efficace
  2. Prendre des accords pivots (accords issus des 2 gammes sélectionnées)

Appliquons ensemble ces 2 conseils!

Vous êtes dans la gamme de Sol Majeur.

Votre progression d’accords est la suivante : I-IV-vi-V. Les accords donnent alors : G-C-Em-D

Pour passer à la gamme de La Majeur, modifiez la fin de votre suite d’accords pour donner : G-C-Em-E-A.

L’accord de Mi Majeur est le degré V de la gamme de La Majeur.

Désormais, vous pouvez jouer dans la gamme de La Majeur! L’enchaînement V-I est une cadence parfaite, l’idéal pour une modulation de gammes voisines! 😉

Pour les gammes relatives, je conseille de prendre les accords pivots, qui sont des accords que les 2 gammes relatives ont en commun. Les 2 gammes relatives que nous allons voir seront La Majeur et Fa# mineur. Voici tous les accords de chaque gamme.

  • La Majeur : A – Bm – C#m – D – E – F#m – G#dim
  • Fa# mineur : F#m – G#dim – A – B – C#m – Dm – E

 

Donc, les accords pivots sont : A – C#m – E – F#m – G#dim

Donc, vous pouvez jouer avec les accords pour mener à un changement de tonalité! Vous pouvez même ajouter la cadence parfaite de V-I.  Exemple :

Sans cadence parfaite : A – E – F#m – D

                                   A – E – F#m – Dm

 

Avec cadence parfaite : A – E – F#m – D

                                   A – E – E – F#m

Conclusion

Donc, voilà ce que j’avais à vous présenter! Même si ce concept de modulation demande plus de connaissances et de pratique, je vous invite à l’essayer! Vous ne serez pas déçu! 😃 Avez-vous des expériences avec la modulation? Si oui, je vous invite à me les écrire ci-dessous!

Pourquoi le piano est le meilleur instrument pour écrire de la musique

Il m’est plutôt rare d’écrire un article polémique, mais après avoir fini une autre composition, j’ai attentivement regardé mon écran de DAW et ensuite mon piano pour réaliser une chose : j’ai tellement fait de progrès…

Quand j’ai commencé à composer mes premiers chansons à la guitare, je trouvais ça redondant et je n’avais pas du matériel extraordinaire pour enregistrer.  Aujourd’hui, je possède Nuendo 7 et j’ai lâché la guitare pour me spécialiser dans le piano depuis l’automne 2014.  Au début, je faisais des chansons à la guitare mal enregistrées et à présent, j’écris des morceaux de style orchestre!

Oui, bon…  Après avoir regardé mon matériel, je me suis rendu compte comment j’étais rendu un meilleur compositeur avec un piano!  Vous vous demandez toutes les raisons du pourquoi que j’écris ces lignes?  Voici mon point de vue!

Qu’est-ce que le piano offre que les autres instruments n’ont pas?

En premier, le piano est un instrument polyphonique, c’est-à-dire qu’il peut jouer plusieurs sons simultanément.  Cet avantage est encore mieux quand vous possédez une pédale de sustain!  Cette dernière peut faire sonner chaque note jouée de façon plus riche, surtout si vous jouez en arpège!  Mais même sans pédale, le piano reste un instrument de choix pour composer de la musique car il est un des seuls instruments à pouvoir jouer l’harmonie et la mélodie en même temps!  Quand vous jouez les accords et la partie lead en même temps, tout s’agence bien ensemble en plus d’être on-tempo!  C’est l’avantage de la polyphonie!

Les mélodies au piano sont plus accrocheuses

Si vous chantez, sachez qu’un piano peut vous être grandement utile.  D’abord, c’est plus facile créer une mélodie vocale car vous avez déjà vos accords et votre mélodie joués simultanément.  Pas beaucoup d’instruments peuvent en faire autant!

De plus, les mélodies écrites au piano sont, dans bien des cas, plus accrocheuses qu’une mélodie qui a été fredonnée par n’importe qui!  C’est plus facile d’écrire une mélodie au piano car vous pouvez votre main pour obtenir un pitch qui fera toute la différence!

Le piano : le boss des instruments!

Dans la musique populaire et la musique classique, il est désormais très commun de faire des pièces entièrement écrites au piano.   Qu’importe le style que vous voulez faire, vous ne vous trompez pas avec le piano!  Bon, c’est sûr que si vous composez du hard rock ou du death metal technique, peut-être que vous allez prioriser vos guitares!

D’autres avantages?  En voilà!

Le piano est simple à apprendre!  Je dis simple à apprendre, mais plus ou moins!  Apprendre l’indépendance des 2 mains ainsi que la clé de sol et de fa en même temps peut être fastidieux.  La position adoptée et le mouvement des doigts est beaucoup plus naturelle sur un piano qu’une guitare ou un violon!  De plus si vous connaissez un autre instrument et que vous vous tournez vers le piano, la transition se fera très bien vue vos bases acquises!

Il se connecte facilement à un ordinateur.  Sur ce point, je parle plutôt d’un synthétiseur ou d’un clavier.  Avec un port USB, vous pouvez connecter votre clavier, vous ouvrez votre DAW (Digital Audio Workstation) et le tour est joué!  Vous êtes maintenant prêt à composer quoi que ce soit!  La beauté de la chose est que vous avez une infinité d’instruments dans votre DAW!  Votre synthétiseur servira de “maitre” pour jouer ces instruments!

Avantageux même pour les notes

Il y a un meilleur repère au niveau des notes : Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si et les altérations qui viennent avec! J’ai constaté ce point en comparant la guitare et le piano.  En guitare, j’utilise seulement mon oreille pour trouver une note et quand on n’a pas l’oreille musicale très développée, ce n’est pas toujours évident! Toutefois, au piano, le repère visuel est meilleur parce que c’est plus facile connaitre les notes.  La seule chose qui changera est la hauteur (le pitch en anglais) de la note!  Bonjour la composition de mélodie!!

Il y a plusieurs octaves disponibles.  Petit complément à la polyphonique!  Quand on joue d’un instrument monophonique (une seule mélodie à la fois), le processus de composition peut être plus complexe et délicat.  Or, avec le piano, vous pouvez avoir facilement 5 ou 6 octaves et pouvoir enrichir votre chanson en jouant avec la hauteur des notes!  Aussi, si vous composez avec un DAW et des instruments virtuels, vous verrez que certains instruments sonnent mieux quand ils sont joués plus hauts ou plus bas.  De plus, avoir différents instruments sur des octaves différents permet une écoute plus équilibré de la chanson!

Conclusion

Donc, même si je peux avoir l’air d’un vendu du piano, je vous le recommande fortement si vous voulez écrire de la musique!  Surtout si vous voulez vous spécialiser en musique orchestrale et pour travailler avec un DAW!  Ci-dessous, je peux vous donner des liens de quelques pianos que je vos recommande, surtout si vous voulez faire du MAO (musique assistée par ordinateur).

Et vous?  Vous pensez quoi du piano? 🙂