Étiquette : inspiration

Comment créer un flow de productivité


Récemment, quelqu’un m’a demandé la chose suivante : « Comment est-ce qu’on crée un bon flow? »

À ce moment, je me suis dit : « Hein? »
Puis, ça m’a rappellé un livre que j’avais lu : Double ta Valeur!  Il est écrit par Olivier Lambert, un entrepreneur québécois!  Je vous le recommande fortement! 😃

Bref, sans trop vendre de punchs du livre, Double ta Valeur parle notamment de productivité.  Plus loin dans le chapitre, il parle de flow.  Qu’estce- que le flow?

Voici une mise en contexte : Vous êtes devant votre écran de DAW, votre piano est devant vous, les écouteurs sur la tête, vous composez une track, puis une autre, puis une autre, vous réécoutez, vous avez déjà fait le tiers de votre chanson à écrire, vous regardez l’heure…  Oh!  Ça fait déjà 2 heures que vous faites ça!  Vous ne vous êtes même pas rendus compte de rien!  Vous savez quoi?  Vous étiez dans un état de flow!

Pensez à un moment que vous avez déjà vécu semblable à ça!  Je suis sûr qu’il y en a!

D’emblée, l’inspiration peut provenir de cet état de flow!

 

Est-ce que le flow est bien réel?

Encore une fois, dans Double ta Valeur,  le terme flow existe et a été élaboré par le philosophe hongrois Mihaly Csikszentmihalyi.  Dans son livre “Flow: The Psychology of Optimal Experience », il parle du flow comme étant nécessaire pour vivre une vie accomplie!  De plus, cet état d’esprit accroit la productivité de près du double d’un état normal!  Ce principe s’applique aux dirigeants d’entreprises, aux artistes, aux sportifs et même aux soldats!

Être en flow permet d’être productif, d’en apprendre davantage en plus de booster la créativité et la motivation!  Le rêve, quoi!

 

Les effets chimiques

Chimique?  Disons plutôt les neurotransmetteurs du cerveau : noradrénaline, sérotonine, endorphine, anandamide et dopamine.

  • Noradrénaline : rythme cardiaque, énergie, et était d’alerte.
  • Sérotonine : bonne humeur et empathie.
  • Endorphine : antidouleur et additif!
  • Anadamide : bien-être et créativité.
  • Dopamine : motivation et anticipation.

Comment être en flow?

Comme on peut voir, le flow est très puissant!  Peut-être que vous avez déjà entendu parler de ces neurotransmetteurs en drogues!  Mais bon, je ne veux pas dire qu’il faut se droguer pour être en flow!  Voici quelques trucs pour vous aider!  Je risque de faire un parallèle avec mon article sur booster sa productivité!

  1. Rester concentré en limitant les distractions : Téléphone, collègues qui dérangent, bruit du trafic, etc.  Qu’importe la tâche à accomplir, c’est dur quand il y a plein de distractions autour.  Donc, faire preuve de discipline sera votre meilleur allié pour pouvoir aller en flow!  Même si c’est tentant de se lever de sa chaise pour aller aux toilettes ou regarder ces notifications Facebook sur son téléphone!
  2. Objectif et planification : En flow, chaque mouvement s’enchaîne un en arrière de l’autre!  Votre morceau que vous composez se décortique en différentes étapes : structure, accords, mélodies, enregistrement, rajout de variantes, mixage, mastering, etc!  Donc, sachez sur quoi vous travaillez!
  3. Un défi dans la mesure du réaliste : L’état de flow va demander un minimum de stress, mais pas trop!  Si vous êtes trop anxieux par la difficulté de ce que vous faites, celle-ci prendra le dessus et vous fera perdre votre focus.  À l’opposé, si c’est trop facile, vous allez trouver ça redondant et plate à faire!  En anglais, je pourrais dire brain dead job!

 

Conclusion

Même si le sujet du flow reste poussé, je pense vous avoir parler de l’essentiel!  Je vous poste ici les liens de Double ta Valeur dans lequel j’ai entendu parler du flow pour la première fois!  Aussi vous pouvez lire Csikszentmihalyi, qui aborde le sujet de façon plus poussé!  D’ailleurs, si vous voulez me partager vos expériences avec le flow, sentez-vous libres de vous exprimer ci-dessous!  Mais sachez que le flow pour les compositeurs provient surtout de l’inspiration,  sachez que je vous ai déjà parlé de plein d’astuces pour vous inspirer!  Je vous donne des liens de vidéos ci-dessous! 😉

 

Double ta Valeur, pages 104-112
https://fr.wikipedia.org/wiki/Flow_(psychologie)
https://positivepsychologyprogram.com/mihaly-csikszentmihalyi-father-of-flow/

Pourquoi le piano est le meilleur instrument pour écrire de la musique

Il m’est plutôt rare d’écrire un article polémique, mais après avoir fini une autre composition, j’ai attentivement regardé mon écran de DAW et ensuite mon piano pour réaliser une chose : j’ai tellement fait de progrès…

Quand j’ai commencé à composer mes premiers chansons à la guitare, je trouvais ça redondant et je n’avais pas du matériel extraordinaire pour enregistrer.  Aujourd’hui, je possède Nuendo 7 et j’ai lâché la guitare pour me spécialiser dans le piano depuis l’automne 2014.  Au début, je faisais des chansons à la guitare mal enregistrées et à présent, j’écris des morceaux de style orchestre!

Oui, bon…  Après avoir regardé mon matériel, je me suis rendu compte comment j’étais rendu un meilleur compositeur avec un piano!  Vous vous demandez toutes les raisons du pourquoi que j’écris ces lignes?  Voici mon point de vue!

Qu’est-ce que le piano offre que les autres instruments n’ont pas?

En premier, le piano est un instrument polyphonique, c’est-à-dire qu’il peut jouer plusieurs sons simultanément.  Cet avantage est encore mieux quand vous possédez une pédale de sustain!  Cette dernière peut faire sonner chaque note jouée de façon plus riche, surtout si vous jouez en arpège!  Mais même sans pédale, le piano reste un instrument de choix pour composer de la musique car il est un des seuls instruments à pouvoir jouer l’harmonie et la mélodie en même temps!  Quand vous jouez les accords et la partie lead en même temps, tout s’agence bien ensemble en plus d’être on-tempo!  C’est l’avantage de la polyphonie!

Les mélodies au piano sont plus accrocheuses

Si vous chantez, sachez qu’un piano peut vous être grandement utile.  D’abord, c’est plus facile créer une mélodie vocale car vous avez déjà vos accords et votre mélodie joués simultanément.  Pas beaucoup d’instruments peuvent en faire autant!

De plus, les mélodies écrites au piano sont, dans bien des cas, plus accrocheuses qu’une mélodie qui a été fredonnée par n’importe qui!  C’est plus facile d’écrire une mélodie au piano car vous pouvez votre main pour obtenir un pitch qui fera toute la différence!

Le piano : le boss des instruments!

Dans la musique populaire et la musique classique, il est désormais très commun de faire des pièces entièrement écrites au piano.   Qu’importe le style que vous voulez faire, vous ne vous trompez pas avec le piano!  Bon, c’est sûr que si vous composez du hard rock ou du death metal technique, peut-être que vous allez prioriser vos guitares!

D’autres avantages?  En voilà!

Le piano est simple à apprendre!  Je dis simple à apprendre, mais plus ou moins!  Apprendre l’indépendance des 2 mains ainsi que la clé de sol et de fa en même temps peut être fastidieux.  La position adoptée et le mouvement des doigts est beaucoup plus naturelle sur un piano qu’une guitare ou un violon!  De plus si vous connaissez un autre instrument et que vous vous tournez vers le piano, la transition se fera très bien vue vos bases acquises!

Il se connecte facilement à un ordinateur.  Sur ce point, je parle plutôt d’un synthétiseur ou d’un clavier.  Avec un port USB, vous pouvez connecter votre clavier, vous ouvrez votre DAW (Digital Audio Workstation) et le tour est joué!  Vous êtes maintenant prêt à composer quoi que ce soit!  La beauté de la chose est que vous avez une infinité d’instruments dans votre DAW!  Votre synthétiseur servira de “maitre” pour jouer ces instruments!

Il y a un meilleur repère au niveau des notes : Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si et les altérations qui viennent avec! J’ai constaté ce point en comparant la guitare et le piano.  En guitare, j’utilise seulement mon oreille pour trouver une note et quand on n’a pas l’oreille musicale très développée, ce n’est pas toujours évident! Toutefois, au piano, le repère visuel est meilleur parce que c’est plus facile connaitre les notes.  La seule chose qui changera est la hauteur (le pitch en anglais) de la note!  Bonjour la composition de mélodie!!

Il y a plusieurs octaves disponibles.  Petit complément à la polyphonique!  Quand on joue d’un instrument monophonique (une seule mélodie à la fois), le processus de composition peut être plus complexe et délicat.  Or, avec le piano, vous pouvez avoir facilement 5 ou 6 octaves et pouvoir enrichir votre chanson en jouant avec la hauteur des notes!  Aussi, si vous composez avec un DAW et des instruments virtuels, vous verrez que certains instruments sonnent mieux quand ils sont joués plus hauts ou plus bas.  De plus, avoir différents instruments sur des octaves différents permet une écoute plus équilibré de la chanson!

Conclusion

Donc, même si je peux avoir l’air d’un vendu du piano, je vous le recommande fortement si vous voulez écrire de la musique!  Surtout si vous voulez vous spécialiser en musique orchestrale et pour travailler avec un DAW!  Ci-dessous, je peux vous donner des liens de quelques pianos que je vos recommande, surtout si vous voulez faire du MAO (musique assistée par ordinateur).

Et vous?  Vous pensez quoi du piano? 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...