Étiquette : mixage

Eq et Compresseur : Qui va en premier?

Parmi tous les outils existants pour mixer ses chansons, il en existe 2 principaux : l’EQ et le Compresseur.

 

Pour faire un petit rappel, l’EQ (Égaliseur) va venir corriger les problèmes de fréquences alors que le Compresseur va servir à réduire la gamme dynamique pour rendre l’écoute plus favorable.

 

Toutefois, leur existence mène à un problème commun pour les débutants en mixage et même les intermédiaires : lequel des 2 plugins doit être placé en premier?

 

C’est une question que j’ai fréquemment entendu dans mes cours!  Alors, ici, je démystifie le tout avec les avantages et inconvénients!

 

EQ avant compresseur

Dans ma série Mixer en toute simplicité, j’ai expliqué le fonctionnement des plugins EQ et Compresseur.  J’ai fait l’ordre EQ-Comp.

Cette façon de faire permet de corriger les problèmes de fréquences et ensuite, de réduire la gamme dynamique.  Toutefois, les fréquences corrigées peuvent sonner comme une tonne de briques une fois la compression appliquée!  Même des fois, vraiment apparent!

Alors, à moins que vous ne soyez un technicien en mixage assez expérimenté, je vous dirais de faire attention à cette technique!

 

Compresseur avant EQ

Puis, vient la façon inversée.  Donc, vous compressez votre piste et une fois fait, vous utilisez l’EQ pour corriger les fréquences agressantes.  D’un côté, faire ça est très pratique car les fréquences seront plus audibles donc plus faciles à corriger.  Attention, ça reste un piège!

Car oui, vous entendez les fréquences, mais il ne faut pas oublier que le compresseur fait sortir les sons plus désagréables (ex. : sapement dans une voix, frottement des doigts contre les cordes d’une guitare, etc.)  Résultat : votre travail avec l’EQ peut s’avérer 2 fois plus long que prévu!  Ça devient vite time consuming!  Sans oublier que ce ne sont pas toutes les pistes qui ont besoin de compression!

 

Bon ok, je prends quoi comme méthode?

Je déteste répondre ça et me faire répondre ça, mais ça dépend!

Vous n’aimes pas cette réponse, n’est-ce pas?

Et bien, si je peux me justifier, il n’existe pas de règle préétablie quant à l’application de l’EQ et du Compresseur!  Donc, le son qui va sortir des haut-parleurs dépendra du travail que vous recherchez.  Encore une fois, il s’agit d’un choix artistique du mixeur, en l’occurrence vous.

EQ-Comp ou Comp-EQ donnent un résultat différent, mais je peux vous suggérer une méthode qui regroupe ces 2 façons de faire : EQ-Comp-EQ

 

Quoi, 2 EQ?  Mais c’est encore plus de travail!

Pas nécessairement.  Voyez-vous Les 2 EQ ont des fonctionnalités différentes : l’un sera soustractif et l’autre additif.

Donc, voici comme faire :

  1. Corriger les fréquences agressantes en les diminuant.
  2. Mettre votre compresseur en fonction.
  3. Augmenter les fréquences qui ont besoin de ressortir dans le mix.

Donc, en utilisant un EQ soustractif, vous ne vous ramassez pas avec plein de fréquences dégueulasses une fois le compresseur appliqué.  C’est par la suite que vous pouvez ajouter des fréquences!

Je vous recommande cette méthode à chaque fois que vous devez utiliser un compresseur!  Autrement, c’est vrai que ce sera plus de travail!  Autrement, si votre piste n’a pas besoin de compression, vous faites de l’EQ soustractif et additif comme d’habitude!

 

Conclusion

Au final, que vous décidiez d’utiliser l’EQ avant ou après le Compresseur, ce n’est pas la partie la plus importante.  Rappelez-vous : le mixage reste quelque chose de personnel à chacun.  Il y a quelques règles de base, mais sentez-vous libres d’essayer différentes techniques.

Et vous?  EQ-Comp, Comp-EQ ou EQ-Comp-EQ?  Prononcez-vous dans les commentaires!

 

https://online.berklee.edu/takenote/eq-before-or-after-compression/
http://www.projethomestudio.fr/egaliseur-compression-dans-quel-ordre/
https://deveniringeson.com/eq-et-compression/
http://www.monter-son-home-studio.fr/finalisation-mixage-et-mastering/106-astuce-eq-et-compresseur-dans-quel-ordre-placer-les-plug-ins.html

 

Comment utiliser le compresseur dans vos mix

Parmi les outils de base d’une session de mixage, le compresseur est très présent!
Mais globalement, à quoi ça sert?  Voyons voir!

Définition d’un compresseur

D’amblée, un compresseur sert à contrôler la gamme dynamique (dynamic range) d’une piste audio.  La quoi?  Voyez l’image ci-dessous.
Le RMS (Root Mean Square) est le voltage moyen des signaux électriques sur une période de temps pré-déterminé.  Je parle en chinois?  Je me reprends afin de mieux vulgariser!
Une piste audio génére des ondes comme ça.
De ce fait, les ondes sont mesurées par leur amplitude dans une période de temps.  Je ne m’étirai pas sur le sujet, mais le RMS est au final le niveau moyen de volume pour toute la durée de votre piste!  J’espère que c’est plus clair!  Ouf!
Par la suite, le Peak (Crête) désigne le moment le plus fort en terme de volume dans la piste audio.  On met ça ensemble : la gamme dynamique sera l’écart dans le RMS et la Crête d’un instrument, d’une voix ou d’un simple son!  Exemple : Un RMS à -19 dB et un Peak à -4dB donnera une gamme dynamique de 15 dB!

Quel intérêt, ce compresseur?

Dans l’oreille, le tympan est la partie sur lequel résonne le son et est transmis au cerveau.  Quand un son arrive au tympan, il « s’étire » pour pouvoir accomplir sa tâche.  Dans l’ensemble, l’oreille est comme un élastique.  Elle va s’épuiser si elle est trop souvent sollicitée.  Donc, le compresseur va aider à donner un son plus constant.  En réduisant les crêtes, l’écoute en sera plus favorable.

Le compresseur fait sonner plus fort! (Not…)

Le mythe le plus courant sur le compresseur est que ça rend le son plus fort.  Pas nécessairement!  Comme on réduit la gamme dynamique, l’écart entre RMS et Peak sera moindre.  Donc, le volume moyen donnera l’impression d’être plus élevé.  Oui, compresser ses pistes va rendre les sons plus riches et punchés, mais pas d’une façon excessive.  Tout reste une questions de volume!

Les fonctions du compresseur

  • Seuil (Threshold) : Le seuil sera la ligne auquel le compresseur va agir.  Donc, plus le seuil est bas, plus le son sera compressé souvent.
  • Ratio : C’est l’entrée vs la sortie.  Donc avec un ratio de 3:1, 3 dB va entrer et 1 va en sortir.  Des ratios bas (2:1) vont donner un peu plus « d’épaisseur » alors qu’un ratio élevé (4:1 en montant) va donner du punch.
  • Attaque : Vitesse à laquelle le compresseur va agir.
  • Relâche : Vitesse à laquelle le compresseur va revenir à son point de départ.
  • Knee : Genou en bon français!  La raison est que plus on monte l’intensité du knee, plus la courbe de compression va ressembler à un genou!  Mais ça va venir « addoucir » la compression.  Recommandé pour la voix et le paino, mais pas pour les instruments percussifs.
  • Gain reduction : Ce sera le nombre de dB perdus après la compression.  1 à 3 dB de réduction est bien en mastering.  3 à 6 dB de réduction est quand il y a beaucoup de peaks.  Au delà de 6dB, ce sera très compressé et le son en sera dénaturé.
  • Make up gain: Compensation des dB perdus.

Comment dois-je utiliser cet outil?

L’usage d’un compresseur reste une affaire très personnelle.  Toutefois, je peux donner quelques recommandations :
  1. Prioriser les attaques lentes (30 ms si minimum).  La raison est que la compression peut tuer la musique!  À utiliser avec précaution.  Si vous avez beaucoup de crêtes, tournez-vous vers une attaque rapide.
  2. Presque toujours une relâche lente (400 ms).  Si la relâche est trop rapide, ça va donner un effet de pompage!  Donc à moins que c’est ce que vous recherchez, une relâche lente fera l’affaire.
  3. Make up gain est à utiliser avec vos oreilles!  Écoutez l’ensemble de votre mix afin de mieux doser
  4. La compression n’est pas toujours obligatoire.  Mais basse-voix-batterie reste toujours un bon point de départ.  Mais ça dépend de la gamme dynamique!

Conclusion

Et voilà!  C’était ce que j’avais à vous présenter!  Si vous avez encore des questionnements sur le compresseur, ses fonctions ou autres, écrivez-les moi ci-dessous.  En même temps, je veux vous demander quel genre d’utilisation vous faites avec le compresseur?  Quand?  Pourquoi?  Quelle force?  Écrivez-moi tout ça!
http://productionadvice.co.uk/using-compression/
https://www.soundonsound.com/techniques/sos-guide-mix-compression
https://www.musicianonamission.com/how-to-use-a-compressor-plus-10-top-tips/
https://www.musicianonamission.com/wp-content/uploads/2017/07/COMPRESSION-CHEAT-SHEET.pdf
https://support.biamp.com/General/Audio/Peak_vs_RMS_Meters