Tag Archives formusique

Il n’y a pas d’âge pour faire de la musique!

Petit avis personnel sur le sujet!

Aucun musicien ne commence dans la vie comme une star! C’est une habileté qui se travaille. Que vous soyez à l’âge adulte ou encore enfant, rien ne vous empêche de commencer la piano ou juste de sortir (ressortir) votre vieille guitare avec vos livres pour apprendre votre instrument!

Autre exemple? Votre enfant qui tape sur des chaudrons en se prenant pour un drummer professionnel! Ou encore, le jeune garçon qui fait ses premiers chants de chorale! Oui, faire de la musique offre des bienfaits incroyables au niveau physique, mental et social, qu’importe l’âge! Il est possible de commencer la musique en autodidacte, avec des cours en ligne et même des jeux du style de Rock Band et Wii Music!

Faire de la musique est bon pour le corps

Avec l’âge, la dextérité et la force diminuent sans compter la perte de mémoire et d’audition… Mais malgré les conséquences de vieillir, ça n’empêche pas de commencer la musique car vous vous engagez dans des activités sociales!

Même faire de simples trucs musicaux comme chanter, entraîner son oreille musicale ou jouer d’un instrument offrent des bienfaits fantastiques pour le corps! Il en va de même si vous avez déjà joué de la musique dans une période de votre vie et abandonné par la suite.

Toutefois, la mémoire musculaire est présente et même si vous vous sentez rouillé en reprenant la pratique de la musique, vous ressentirez à nouveau les bienfaits!

Connaissez-vous Norbert Putman? Cet homme a travaillé avec Elvis! Il a déjà dit : « Ce qui est super avec la musique, c’est qu’au lieu de faire une sieste après le dîner, je vais dans le studio. »

Donc, jouer de la musique reste un mode de vie!

J’ai parlé de bienfaites, pas vrai? Les voici :

  • Diminution de l’hypertension et du stress
  • Prévention de la perte de mémoire et de la démence
  • Relaxaton du corps en général
  • Diminution de la pression sanguine

Je mets les liens plus bas!

Au final, jouer de la musique permet de rester en santé!

La musique est bon pour l’esprit et votre côté social

Participer à des groupes sociaux ou voir des musiciens permet de rencontre des artistes comme soi. Interpréter de la musique renforce les liens avec les autres. La musique augmenter la joie de vivre et rend aussi de bonne humeur!

Pourquoi je parle de tout ça et quel rapport avec la composition?

Je joue de la musique depuis l’âge de 5 ans. Pour moi, ça l’a toujours été un échappatoire, même si je n’étais pas assidu dans ma pratique. Toutefois, même si je ne joue que 4-5 jours par semaine, je trouve toujours le moyen de me surpasser et d’apprendre des nouvelles chansons! Sans compter la partie composition! À chaque fois que je tombe sur un article des bienfaits de la musique, ça vient me chercher! Alors, j’ai décidé d’en écrire un!

Même is je ne parle pas de composition musicale, sachez qu’avant de savoir composer, il faut savoir jouer! Voilà la raison du pourquoi il n’y a pas d’âge pour faire de la musique! Alors, prenez votre instrument et commencez dès maintenant!

Avez-vous des bienfaits que je n’ai pas nommé? Écrivez-les! 🙂

Pourquoi le piano est le meilleur instrument pour écrire de la musique

Il m’est plutôt rare d’écrire un article polémique, mais après avoir fini une autre composition, j’ai attentivement regardé mon écran de DAW et ensuite mon piano pour réaliser une chose : j’ai tellement fait de progrès…

Quand j’ai commencé à composer mes premiers chansons à la guitare, je trouvais ça redondant et je n’avais pas du matériel extraordinaire pour enregistrer.  Aujourd’hui, je possède Nuendo 7 et j’ai lâché la guitare pour me spécialiser dans le piano depuis l’automne 2014.  Au début, je faisais des chansons à la guitare mal enregistrées et à présent, j’écris des morceaux de style orchestral!

Oui, bon…  Après avoir regardé mon matériel, je me suis rendu compte comment j’étais rendu un meilleur compositeur avec un piano!  Vous vous demandez toutes les raisons du pourquoi que j’écris ces lignes?  Voici mon point de vue!

Qu’est-ce que le piano offre que les autres instruments n’ont pas?

En premier, le piano est un instrument polyphonique, c’est-à-dire qu’il peut jouer plusieurs sons simultanément.  Cet avantage est encore mieux quand vous possédez une pédale de sustain!  Cette dernière peut faire sonner chaque note jouée de façon plus riche, surtout si vous jouez en arpège!  Mais même sans pédale, le piano reste un instrument de choix pour composer de la musique car il est un des seuls instruments à pouvoir jouer l’harmonie et la mélodie en même temps!  Quand vous jouez les accords et la partie lead en même temps, tout s’agence bien ensemble en plus d’être on-tempo!  C’est l’avantage de la polyphonie!

Les mélodies au piano sont plus accrocheuses

Si vous chantez, sachez qu’un piano peut vous être grandement utile.  D’abord, c’est plus facile créer une mélodie vocale car vous avez déjà vos accords et votre mélodie joués simultanément.  Pas beaucoup d’instruments peuvent en faire autant!

De plus, les mélodies écrites au piano sont, dans bien des cas, plus accrocheuses qu’une mélodie qui a été fredonnée par n’importe qui!  C’est plus facile d’écrire une mélodie au piano car vous pouvez votre main pour obtenir un pitch qui fera toute la différence!

Le piano : le boss des instruments!

Dans la musique populaire et la musique classique, il est désormais très commun de faire des pièces entièrement écrites au piano.   Qu’importe le style que vous voulez faire, vous ne vous trompez pas avec le piano!  Bon, c’est sûr que si vous composez du hard rock ou du death metal technique, peut-être que vous allez prioriser vos guitares!

D’autres avantages?  En voilà!

Le piano est simple à apprendre!  Je dis simple à apprendre, mais plus ou moins!  Apprendre l’indépendance des 2 mains ainsi que la clé de sol et de fa en même temps peut être fastidieux.  La position adoptée et le mouvement des doigts est beaucoup plus naturelle sur un piano qu’une guitare ou un violon!  De plus, si vous connaissez un autre instrument et que vous vous tournez vers le piano, la transition se fera très bien vue vos bases acquises!

Il se connecte facilement à un ordinateur.  Sur ce point, je parle plutôt d’un synthétiseur ou d’un clavier.  Avec un port USB, vous pouvez connecter votre clavier, vous ouvrez votre DAW (Digital Audio Workstation) et le tour est joué!  Vous êtes maintenant prêt à composer quoi que ce soit!  La beauté de la chose est que vous avez une infinité d’instruments dans votre DAW!  Votre synthétiseur servira de “maitre” pour jouer ces instruments!

Avantageux même pour les notes

Il y a un meilleur repère au niveau des notes : Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si et les altérations qui viennent avec! J’ai constaté ce point en comparant la guitare et le piano.  En guitare, j’utilise seulement mon oreille pour trouver une note et quand on n’a pas l’oreille musicale très développée, ce n’est pas toujours évident! Toutefois, au piano, le repère visuel est meilleur parce que c’est plus facile connaitre les notes.  La seule chose qui changera est la hauteur (le pitch en anglais) de la note!  Bonjour la composition de mélodie!!

Il y a plusieurs octaves disponibles.  Petit complément à la polyphonique!  Quand on joue d’un instrument monophonique (une seule mélodie à la fois), le processus de composition peut être plus complexe et délicat.  Or, avec le piano, vous pouvez avoir facilement 5 ou 6 octaves et pouvoir enrichir votre chanson en jouant avec la hauteur des notes!  Aussi, si vous composez avec un DAW et des instruments virtuels, vous verrez que certains instruments sonnent mieux quand ils sont joués plus hauts ou plus bas.  De plus, avoir différents instruments sur des octaves différents permet une écoute plus équilibrée de la chanson!

Conclusion

Donc, même si je peux avoir l’air d’un vendu du piano, je vous le recommande fortement si vous voulez écrire de la musique!  Surtout si vous voulez vous spécialiser en musique orchestrale et travailler avec un DAW!  Ci-dessous, je peux vous donner des liens de quelques pianos que je vos recommande, surtout si vous voulez faire du MAO (musique assistée par ordinateur).

Et vous?  Vous pensez quoi du piano? 🙂

 

Comment persévérer en musique

Pour ceux qui sont nouveaux sur mon blogue et ceux qui n’ont pas reçu mon livre « Comment ComposerSimplement une chanson« , je vous annonce une primeur : Avec le livre, je vous envoie aussi un formulaire de questions afin que vous puissiez vous exprimer sur le sujet de la composition musicale et autre!  Afin que je puisse vous donner ce que vous voulez comme contenu!

La dernière fois que j’ai consulté, quelqu’un m’avait répondu qu’il voulait « de la continuité à persévérer ».

Cette réponse m’a fait réaliser comment écrire des chansons, mixer, faire son studio et même, juste promouvoir sa musique peut être difficile!  Ça me rappelle bien des souvenirs en vérité…  Mais bon, avec tout ça, j’ai décidé de vous offrir plusieurs trucs pour vous aider à persévérer en musique.  Vous êtes prêts?  C’est parti!

 
  1. Voir le « Pourquoi » de l’objectif visé : Quand on travaille sur un projet soit ludique ou soit sérieux comme la musique, il est important de se fixer un objectif.  À ce dernier, attachez-y des « pourquoi ».  Des « Pourquoi je fais ça? »  « Pourquoi je veux ça? ».  Au final, ça va vous donner une vision à court et à long terme pour réaliser votre objectif et rester motivé!
  2. Se servir des « Comment » : Quand vous commencez un projet, il est bon de se renseigner sur les étapes à faire et les décortiquer.  Aujourd’hui, grâce à Google et autres moteurs de recherche, vous ne faites qu’écrire « Comment + votre question » et vous trouvez n’importe quoi!  De plus, si vous bloquez dans votre objectif, c’est une très bonne méthode pour persévérer!  La preuve?  J’ai écrit « Comment persévérer » sur Google pour cet article!
  3. Inclure son objectif dans ses habitudes :  Selon l’European Journal of Social Psychology, le mythe de changer ses habitudes de vie en 21 jours est faux.  En réalité, ça prends 66 jours!  Mais ne vous en faites pas!  Quand je parle d’inclure son objectif, il n’est pas obligatoire d’en faire beaucoup.  Si c’est pour une chanson, ça peut être de faire une progession d’accords pour tel jour, finir le couplet pour un autre, se bloquer un 3 heures pour le mixage et le mastering, contacter 1 maison de disque par jour pendant X jours, etc!  Bref, il suffit de commencer tranquillement, même si ça ne prendre que 5 minutes!  Au moins, vous arriverez à vos fins!
  4. Accepter l’échec : Que vous soyez débutant ou expérimenté dans le domaine de la musique, il est tout à fait normal de connaître des échecs.  Par contre, certains échecs peuvent faire plus mal que d’autres.  Mais dites-vous que l’échec n’est pas une fin en soi.  C’est un passage nécessaire.  Oui, ça fait très « Citations : La solution est en vous », mais c’est vrai!  En apprenant de vos erreurs, vous serez plus persévérant que la majorité!
  5. Faire attention à son cercle d’influence : « Vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous côtoyez le plus ».  Est-ce que cette phrase vous dit quelque chose?  C’est le défunt entrepreneur Jim Rohn qui a parlé du concept de « Average of 5« .  Pour faire une histoire courte, il parlait que parmi les personnes que l’on côtoie le plus, nous allons être la moyenne de ces 5 personnes-là.  Mais à plusieurs niveaux : qualités, défauts, revenus, attitude sur la vie en général, relations, stabilité, etc!  Donc, si parmi vos 5 personnes, 4 sont négatives et abandonnent vite un projet, il est possible que vous manquez de positivisme et de persévérance!  Donc, vous êtes en contrôle de votre vie et vous pouvez décider de qui vous vous entourez!
 

Conclusion

 
Voilà les 5 astuces que je vous donne pour la persévérance!  Oui, même si ces conseils sont plus généraux, il y a toujours moyen de les appliquer pour le domaine musicale et je vous invite à le faire!  Par expérience, je peux vous dire que faire preuve de persévérance est le plus beau des cadeaux que vous pouvez vous faire!  Donc, écrivez vos objectifs, renseignez-vous, acceptez l’échec, commencez petit à petit et entourez-vous des bonnes personnes dès maintenant!  Si vous avez une opinion à dire sur le sujet, je vous invite à les écrire plus bas! 😉

Comment inclure une contre-mélodie dans ma chanson

Le plaisir d’avoir une belle chanson écrite par soi-même!  C’est assez gratifiant, pas vrai?
 
Par contre…  Vous avez l’impression d’avoir fait du copier-coller de vos sections…  Manque de variété et d’effet surprise, peut-être?
 
Je vous offre une solution à ce problème : rajouter une contre-mélodie!
 

Une quoi?

 
Contre-mélodie!  Il s’agit d’une 2e mélodie superposée sur la mélodie principale!  Vous vous demandez pourquoi?
 
Je serai cliché en vous disant pour la variété et la richesse de votre morceau, mais je vais vous faire un petit rappel sur les trucs qui font si votre chanson passe ou casse.
 
Le 4e élément est l’ajout de variantes de chaque section.  Au fur et à mesure que vous avancez dans votre compo, un 2e et un 3e couplet arrivent en plus du refrain pour la 2e ou 3e fois.  Toutefois, l’audience connait déjà l’ensemble du couplet et de refrain.  Donc, ce ne sera qu’un copier-coller!  Résultat : perte d’intérêt!  Alors, la contre-mélodie vient rajouter un effet de surprise et de nouveauté pour les oreilles!
 

Comment faire une contre-mélodie efficace?

 
Il est important de se rappeller que la contre-mélodie n’est pas seulement une partie harmonique pour la mélodie principale.  En fait, elle a le rôle d’une seconde conversation, d’une réponse à la 1ère mélodie.
 
Dans l’ensemble, vous pouvez créer votre contre-mélodie une fois la chanson terminée, dans l’étape de finition!  Donc, pour commencer, finissez d’abord votre chanson ou du moins, les section oû vous voulez rajouter une 2e mélodie.  Écoutez plusieurs fois votre section (qui a déjà des accords et une mélodie, bien sûr!) et laissez parler votre voix intérieure!  Pour les plus terre-à-terre, une contre-mélodie est plus efficace dans les moments oû la mélodie principale a de longues notes soutenues ou même des silences.  Profitez de ces instants!
 
Ajustez le rythme de votre contre-mélodie par rapport au reste!  Par exemple : priorisez les notes soutenues quand la mélodie principale est très active et à l’inverse, plus de place à la 2e mélodie quand la principale est moins présente!
 

La contre-mélodie en paroles

 
Pour plusieurs qui lisent ces lignes, vous vous demandez sans doute : « OK Bruno, mais tu parles juste d’instrumental depuis le début!  Est-ce que la contre-mélodie est valable pour des paroles? »
 
Je vous annonce que OUI!  Le principe pour écrire des paroles est le même que pour un instrument : vous placez les contre-paroles (oui, j’ai inventé le terme!) quand il y a moins de place au chant principal!
 
Besoin d’exemples?  Ça va me faire plaisir!
 
Pour ceux de mon âge, le « Tonight » dans le refrain de ce classique du Roi Lion! 😀
 
 
Le dernier refrain de « Easy Lover » de Phil Collins!
 
 
Les simples vocalises dans « September« !
 
 
Et puis, pourquoi pas!  20 chansons des années 80 avec des contre-mélodies!
 
 

Conclusion

 
Comme vous voyez, il n’est pas sorcier faire une contre-mélodie efficace!  Toutefois, il faut la placer à des moments statégiques de votre chanson!  Je suis sûr que vous pouvez y arriver!
 
Par ailleurs, faites-en un essai!  Si vous avez des extraits à m’envoyer, je serai ravi de les écouter!  Pour le reste, je suis disponible pour les commentaires et les questions! 🙂

Comment enrichir ses chansons avec les gammes exotiques

Gamme majeure, gamme mineure et majeure et mineure et ma-….

 

Du déjà-vu, n’est-ce pas?

Je l’avoue, oui…  Je parle souvent de rester basic en utilisant la gamme majeure et la gamme mineure.  Mais quand on veut créer de la musique plus variée et voir même d’autres continents, c’est tentant de sortir des sentiers battus, hein?  Vous avez raison! 🙂

 

Voilà pourquoi j’ai fait mes recherches sur les gammes exotiques!

Egypt

 

Les quoi?

Gammes exotiques!  Vous avez bien lu!

Nous sommes 8 milliards sur la planète et il existe une grande variété de gammes!  Et pour tous les styles!  Les plus grands virtuoses de la musique les utilisent!

En effet, alors que nous sommes habitués aux gammes majeures et mineures, les gammes exotiques viennent ajouter une couleur et une twist particulière grâce à son origine.

Par exemple, il existe une gamme arabe.  Vous avez déjà entendu de la musique traditionnelle arabe?  Vous devez vous rappeller du style que ça l’a, pas vrai?

 

5 de mes gammes exotiques préférées

 

  • Gamme arabe : À vrai dire, il existe 2 types de gamme arabe : une sonne comme le mode Locrien et l’autre comme une gamme diminuée.  La structure que vous allez voir est celle qui ressemble au Locrien vu sa tension.

1 ton – 1 ton – 1/2 ton – 1/2 ton – 1 ton – 1 ton – 1 ton

En voici un exemple : C, C#, E, F, G, G#, B, C

Voici une vidéo démonstrative que j’ai trouvé sur YouTube!

  • Gamme égyptienne :  Bon, je sais que vous allez me dire que « arabe » et « égyptien » sont pareils!  Pas nécessairement…  En effet, si l’arabe sonne comme un mode Locrien, la gamme égyptienne va ressembler davantage à un mode Dorien.  L’autre particularité est qu’une gamme égyptienne ressemble aussi à une gamme pentatonique vu qu’il y a peu de notes!  Bref, voici la structure-type!

1 ton – 1,5 ton – 1/2 ton – 1,5 ton – 1 ton

C, D, F, G, Bb, C

  • Gamme chinoise : Allons en Chine!  Une autre « gamme pentatonique exotique » à explorer!  Celle-là aussi a peu de notes!  En jazz, elle peut être utilisée pour improviser!  Notez bien ça! Les bonds de 2 tons risquent d’être mélangeants au début!  😉

2 tons – 1 ton – 1/2 ton – 2 tons – 1/2 ton

C, E, F#, G, B, C

  • Gamme hindu : Le véritable nom de la gamme hindu est la gamme Aéolienne dominante.  La raison est bien évidemment sa similarité avec le mode Aéolien, mais la différence réside dans une note augmentée d’un demi-ton!  Bref, pour jouer de la musique Indienne, c’est le best!

1 ton – 1 ton – 1 ton – 1 ton – 1/2 ton – 1 ton – 1 ton

C, D, E, F, G, Ab, Bb, C

  • Gamme japonaise : SENSAI!  Au Japon, il existe plusieurs genres de gammes de ce style  Par contre, la plus employée est celle-ci.  Donc, quand on parle d’une gamme japonaise, c’est celle-là!  Pas besoin de vouloir trop en savoir!  Une autre particularité?  Ça ressemble aussi à une gamme pentatonique!  En voici la structure!

1/2 ton – 2 tons – 1 ton – 1,5 ton – 1 ton

C, C#, F, G, A#, C

Conclusion

Donc, c’était ce que j’avais à vous présenter sur les gammes exotiques!  Bien entendu, il existe beaucoup plus de gammes exotiques que ça, mais je me suis limité à 5 car ce sont parmi les plus utilisées!  J’en avais moi-même fait l’expérience quand je jouais de la guitare à mes débuts en musique!  Plus bas, je vais vous donner un lien qui m’a mené à un site rempli de gammes exotiques!  Il est en anglais par contre.  Mais si vous utilisez des gammes exotiques dont je n’ai pas mentionné, faites-moi en part!

Et si je peux me le permettre, quel est votre expérience avec les gammes exotiques?  Vos préférées?  Et autres?  Faites-le moi savoir en commentaire! 😉

 

https://www.pianoscales.org/exotic.html

 

1 2 3 10
>