Comment réussir son mix sans traitement acoustique - Composer Simplement

Comment réussir son mix sans traitement acoustique

Monter son home-studio, de mon expérience, est probablement la chose la plus gratifiante à faire!  Surtout que je voulais avoir un studio depuis ma jeune vingtaine!

Mais il y a toute sorte de home-studio à configurer dépendant de ce que vous voulez faire.  Si vous avez déjà été dans un studio professionnel, probablement que vous avez déjà vu des trucs qui ressemblent à ça.

Vous savez?  Un booth d'enregistrement avec des dizaines de panneaux en mousse?  Ceux-ci sont les stéréotpes des studios professionnels.

Mais l'ennui est que beaucoup de compositeurs et mixeurs qui font leur activité depuis leur salon n'ont pas l'espace, ni le budget pour faire un traitement acoustique à la hauteur des studios hauts de gamme!

Alors, quoi faire?  Sachez qu'il est tout à fait possible de réussir un mix sans avoir un espace traité acoustiquement!  C'est justement de ça que je vais parler!



Que signifie avoir un traitement acoustique?

Ça veut dire avoir une pièce traitée acoustiquement!  Fin de l'article!  Bonne journée!

Bon, je pense que vous méritez plus d'explications!

En fait, quand on entre dans une maison, une pièce ou peu importe, les murs agissent comme une raquette de ping-pong et à chaque fois qu'il y a un bruit, ce dernier reflète sur les autres parois.

Je pourrais faire un parallèle à la reverb, cet effet de mixage si populaire.  La réverbération crée un effet d'echo très intense dépendant de la grandeur de la pièce.  Le meilleur exemple est celui d'une cathédrale!  Un son unique et impressionnant, n'est-ce pas?

Toutefois, un contexte d'enregistrement et de mixage, la réverbération naturelle d'une pièce peut fausser le résultat recherchée.  Pour de l'enregistrement, un microphone peut capter des sons autres que la voix ou un instrument de musique.  Pour le mixage, si vous avez des enceintes de monitoring, ces dernières peuvent projeter par l'arrière des fréquences qui viendront rebondir sur le mur et créer des fréquences qui tromperont votre travail.



Comment faire un traitement acoustique

Je vais être le plus transparent et le plus honnête avec vous : le traitement acoustique n'est vraiment pas ma spécialité!  À vrai dire, quand c'était les cours d'insonorisation et d'acoustique lors de mon passage à Musitechnic, je mettais tellement de temps à essayer de comprendre le premier concept que je ne comprenais rien le reste de temps!  Mauvais élève, je sais!

Mais commencez par un simple exercice de claquement de mains.  Le principe est simple : vous vous promenez dans votre pièce qui sera votre endroit de studio, vous claquez des mains et identifiez le son que ça donne.  Généralement, quand votre claquement de mains résulte à un son métallique grinçant, c'est signe d'une mauvaise acoustique de votre pièce.

Dans le meilleur des cas, ça va donner un bon claquement de mains sans << arrière-son >>.

Après ça, si vous désirez vraiment investir l'insonorisation, vous pouvez absorbeurs de basses, des panneaux acoustiques en mousse et des diffuseurs.  Vous trouverez les liens à la fin de l'article!


Un monde de compromis

Même si je me perdais durant mes cours d'acoustique, il y a tout de même un mot que j'ai retenu dans une période de 6 heures : compromis.  Parce que voyez-vous, vous pouvez mettre tout l'argent que vous voudrez pour construire votre booth et avoir des dizaines de panneaux placés à un endroit précis pour capturer les fréquences qui rebondissent, le son ne sera jamais parfait, même s'il est exceptionnel!  

Sur un tableau de réponse en fréquence, ce ne sera jamais complètement plat.  Donc, oui, monter son home-studio va avoir une série de compromis.

D'ailleurs, j'aimerais m'adresser à ceux en appartement : je peux vous comprendre parfaitement que vous ne pouvez pas faire une insonorisation optimale!  Vous ne pouvez tout simplement pas installer un subwoofer comme ça dans votre chambre à coucher ou appartement sans faire chier vos voisins! 

Donc, ça peut impliquer que vous ayez de plus petites enceintes, mais que vous aurez de la difficulté à bien juger les basses et bla bla bla.  Vous voyez le genre?  

Je pourrais vous sortir plusieurs exemples similaires, mais quand vous gardez en tête l'idée des compromis, monter votre studio ne sera que plus facile!


Mixer au casque alors?

Pour ceux qui n'ont pas l'argent ou l'espace ou encore une pièce bien isolée pour le mixage, il y a toujours l'option de mixer avec ses écouteurs.  

Personnellement, c'est une méthode que j'aime beaucoup parce qu'en partant, un casque d'écoute coûte moins cher qu'une paire de moniteurs, vous pouvez travailler à l'heure que vous voulez sans risquer de déranger le monde qui dort et pour éliminer les sons parasites, c'est fantastique!

Mais attention!  Comme la source sonore est directement collée sur vos oreilles, la réverbération et la panoramique ne seront pas les mêmes!  Donc, les effets que vous attendez bien aux écouteurs risquent de sonner comme une tonne de briques une fois sur des haut-parleurs! 

Aussi, comme le casque d'écoute ne reproduit pas les basses fréquences comme les enceintes le font, vous aurez le réflexe de mettre beaucoup de bass boost et une fois sur des moniteurs, ça va sonner ultra-boueux et sourd!  Aucune clarté ou de définition!

Mais mixer au casque, contrairement aux puristes des studios professionnels, est une solution très faisable!  


Quoi faire d'autre?

J'ai parlé de la solution de mixer au casque quand on n'a pas une pièce traitée acoustiquement.  Mais il existe d'autres solutions assez simples pour arriver au même résultat.

En premier, même si ça peut avoir l'air niaiseux, baisser le volume de vos moniteurs.  Si le volume de vos haut-parleurs est fort, ça va interagir avec l'acoustique de la pièce mal isolée.  Donc, en baissant le volume, ça va diminuer l'ajout d'effets désagréables à cause de la pièce dans laquelle vous mixez. 

Aussi, comme c'est moins fort, ça va vous éviter des distractions et vous resterez objectif dans votre travail.

L'autre solution va être de remplir votre pièce où vous mixez.  Avant d'aménager dans une nouvelle maison ou un appartement, avez-vous remarqué comment tout résonne beaucoup plus?  Évidemment, il n'y a pas de meubles installés!  

Donc, au lieu de mixer dans une pièce complètement vide qui comporte seulement votre bureau de travail, ajoutez-y des objets : lit, divan, pile de coussins, n'importe quel matériel mou et poreux qui va engloutir le son!  À défaut d'être à la hauteur d'un studio professionnel, ça peut vous dépanner grandement!

Ma dernière idée est d'avoir un mix de référence.  Même si cette technique est plutôt utilisée en mastering, quand vous avez une chanson de référence pour commencer votre mix, vous avez déjà un modèle masterisé de façon professionnelle.  Donc, tant au niveau des effets, de la balance de volume que de l'EQ, vous pouvez vous y fier même dans une pièce mal isolée!


Conclusion

Comme vous avez pu voir, le traitement acoustique peut être très complexe pour un novice.  Mais retenez bien que les compromis font partie de votre vie d'ingénieur de son.  De plus, vous pouvez enregistrer et mixer malgré le fait que ce soit une chambre ou un salon!  Garnissez le tout et le tour est joué!

Faites également attention au volume trop fort de vos moniteurs dont le son va accentuer les imperfections de votre salle de mixage.  Vous pouvez également mixer au casque tout en dosant bien les basses et les effets.

Même si vous n'avez pas de traitement acoustique pour X raison, ne vous sentez pas mal pour ça!  Monter un studio implique des investissements, mais il y aura toujours des compromis à quelque part.  Si vous voulez vraiment mettre des sous sur l'isolation, je vous donne une liste de recommandations.

Et vous?  Écrivez-moi dans les commentaires ce que vous pensez du traitement acoustique et si vous en avez pour votre studio!

Envie de partager votre opinion?

Laissez un Commentaire:

>

Créez des morceaux avec ''Comment ComposerSimplement une chanson''