Comment utiliser le compresseur dans vos mix

//Comment utiliser le compresseur dans vos mix

Comment utiliser le compresseur dans vos mix

Parmi les outils de base d’une session de mixage, le compresseur est très présent!
Mais globalement, à quoi ça sert?  Voyons voir!

Définition d’un compresseur

D’amblée, un compresseur sert à contrôler la gamme dynamique (dynamic range) d’une piste audio.  La quoi?  Voyez l’image ci-dessous.
Le RMS (Root Mean Square) est le voltage moyen des signaux électriques sur une période de temps pré-déterminé.  Je parle en chinois?  Je me reprends afin de mieux vulgariser!
Une piste audio génére des ondes comme ça.
De ce fait, les ondes sont mesurées par leur amplitude dans une période de temps.  Je ne m’étirai pas sur le sujet, mais le RMS est au final le niveau moyen de volume pour toute la durée de votre piste!  J’espère que c’est plus clair!  Ouf!
Par la suite, le Peak (Crête) désigne le moment le plus fort en terme de volume dans la piste audio.  On met ça ensemble : la gamme dynamique sera l’écart dans le RMS et la Crête d’un instrument, d’une voix ou d’un simple son!  Exemple : Un RMS à -19 dB et un Peak à -4dB donnera une gamme dynamique de 15 dB!

Quel intérêt, ce compresseur?

Dans l’oreille, le tympan est la partie sur lequel résonne le son et est transmis au cerveau.  Quand un son arrive au tympan, il « s’étire » pour pouvoir accomplir sa tâche.  Dans l’ensemble, l’oreille est comme un élastique.  Elle va s’épuiser si elle est trop souvent sollicitée.  Donc, le compresseur va aider à donner un son plus constant.  En réduisant les crêtes, l’écoute en sera plus favorable.

Le compresseur fait sonner plus fort! (Not…)

Le mythe le plus courant sur le compresseur est que ça rend le son plus fort.  Pas nécessairement!  Comme on réduit la gamme dynamique, l’écart entre RMS et Peak sera moindre.  Donc, le volume moyen donnera l’impression d’être plus élevé.  Oui, compresser ses pistes va rendre les sons plus riches et punchés, mais pas d’une façon excessive.  Tout reste une questions de volume!

Les fonctions du compresseur

  • Seuil (Threshold) : Le seuil sera la ligne auquel le compresseur va agir.  Donc, plus le seuil est bas, plus le son sera compressé souvent.
  • Ratio : C’est l’entrée vs la sortie.  Donc avec un ratio de 3:1, 3 dB va entrer et 1 va en sortir.  Des ratios bas (2:1) vont donner un peu plus « d’épaisseur » alors qu’un ratio élevé (4:1 en montant) va donner du punch.
  • Attaque : Vitesse à laquelle le compresseur va agir.
  • Relâche : Vitesse à laquelle le compresseur va revenir à son point de départ.
  • Knee : Genou en bon français!  La raison est que plus on monte l’intensité du knee, plus la courbe de compression va ressembler à un genou!  Mais ça va venir « addoucir » la compression.  Recommandé pour la voix et le paino, mais pas pour les instruments percussifs.
  • Gain reduction : Ce sera le nombre de dB perdus après la compression.  1 à 3 dB de réduction est bien en mastering.  3 à 6 dB de réduction est quand il y a beaucoup de peaks.  Au delà de 6dB, ce sera très compressé et le son en sera dénaturé.
  • Make up gain: Compensation des dB perdus.

Comment dois-je utiliser cet outil?

L’usage d’un compresseur reste une affaire très personnelle.  Toutefois, je peux donner quelques recommandations :
  1. Prioriser les attaques lentes (30 ms si minimum).  La raison est que la compression peut tuer la musique!  À utiliser avec précaution.  Si vous avez beaucoup de crêtes, tournez-vous vers une attaque rapide.
  2. Presque toujours une relâche lente (400 ms).  Si la relâche est trop rapide, ça va donner un effet de pompage!  Donc à moins que c’est ce que vous recherchez, une relâche lente fera l’affaire.
  3. Make up gain est à utiliser avec vos oreilles!  Écoutez l’ensemble de votre mix afin de mieux doser
  4. La compression n’est pas toujours obligatoire.  Mais basse-voix-batterie reste toujours un bon point de départ.  Mais ça dépend de la gamme dynamique!

Conclusion

Et voilà!  C’était ce que j’avais à vous présenter!  Si vous avez encore des questionnements sur le compresseur, ses fonctions ou autres, écrivez-les moi ci-dessous.  En même temps, je veux vous demander quel genre d’utilisation vous faites avec le compresseur?  Quand?  Pourquoi?  Quelle force?  Écrivez-moi tout ça!
http://productionadvice.co.uk/using-compression/
https://www.soundonsound.com/techniques/sos-guide-mix-compression
https://www.musicianonamission.com/how-to-use-a-compressor-plus-10-top-tips/
https://www.musicianonamission.com/wp-content/uploads/2017/07/COMPRESSION-CHEAT-SHEET.pdf
https://support.biamp.com/General/Audio/Peak_vs_RMS_Meters
By |2018-08-22T09:04:44+00:00décembre 13th, 2017|Mixage|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

SPIN TO WIN!

  • Try your lucky to get discount coupon
  • 1 spin per email
  • No cheating
Try Your Lucky
Procurez-vous mon livre "Comment ComposerSimplement une chanson"Cliquez ici!
+ +